Cahier automobile: Les nouveautés chez les concessionnaires

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Juillet 2014

Cahier automobile: Les nouveautés chez les concessionnaires

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Juillet 2014

slide-image

Ford Fiesta 1,0 L Ecoboost 2014: Ronde et économique

Au premier coup d'oeil, la Ford Fiesta n'a rien de spectaculaire. Il est vrai qu'elle a une petite allure européenne et que sa silhouette, moderne et rondouillarde, a un certain charme. C'est toutefois une autre histoire si on regarde sous le capot.

Car, pour sa nouvelle mouture, la Ford Fiesta propose une motorisation quasi révolutionnaire. Et surtout beaucoup plus économique. Cette motorisation, c'est la version Ecoboost 1,0 litre du moteur Ford, un moteur qui a raflé de nombreux prix au fil des ans et qui fait enfin son apparition chez nous.

Pour ceux à qui la technologie Ecoboost serait moins familière, résumons simplement. Pour permettre une cote de consommation plus basse que jamais, Ford a créé une gamme de moteurs de petite cylindrée, auxquels on ajoute un petit turbo. La petite taille du turbocompresseur limite les délais inéluctables à ce type d'appareil, alors que la combinaison du moteur à essence avec le turbo permet d'obtenir une puissance surprenante. Ici, 123 chevaux et 148 lb-pi de couple sont disponibles aisément.

On a greffé le tout à un moteur trois cylindres, mais dont l'équilibre a été scientifiquement balancé par des poids stratégiquement disposés, afin de contrecarrer les vibrations du moteur.

Physiquement, on conserve la silhouette d'inspiration européenne. Le hic... il faudra débourser quelque 1 300 $ de plus pour mettre la main sur une Fiesta Ecoboost, tant en déclinaison berline qu'en version à hayon. (Marc Bouchard)

Sortie : Juillet 2014

Prix : À partir de 17 400 $

Ford Fiesta 1,0 L Ecoboost 2014: Ronde et économique
slide-image

Kia Soul EV 2015: Verte et excentrique

Le constructeur coréen Kia a décidé de faire la lutte aux Japonais en se lançant dans le marché des véhicules 100 % électrique. Pour y parvenir, on a choisi la petite voiture phare de l'entreprise, celle qui a inauguré le nouveau design du constructeur, la Kia Soul.

Petit multisegment aux formes excentriques, berceau du design de Peter Schreyer, la Soul se prêtait bien à cette transformation, elle qui possède déjà une silhouette hors du commun.

Ce véhicule électrique est équipé d'un moteur AC refroidi au liquide qui produit un modeste 109 chevaux, mais un robuste couple de 210 lb-pi ; des chiffres similaires à ceux de ses principaux rivaux. À l'instar de toutes les voitures électriques, puisque leur puissance est disponible dès le départ, les accélérations sont vives, atteignant les 100 kilomètres à l'heure en moins de 12 secondes.

Comme c'est le cas de toutes ses rivales, le handicap de la Soul est l'autonomie. Ici comme ailleurs, elle se chiffre à un maximum de 160 km, lorsque les conditions sont idéales. Pour l'aider un peu, un système de récupération de l'énergie au freinage s'active dès qu'on appuie sur la pédale. Attention cependant, le système est agressif et loin d'être transparent.

La recharge s'effectue normalement au moyen d'une prise de 240 V si nous avons installé cette prise dans l'entrée de cour ou dans le garage. Il faudra alors attendre cinq heures. Autrement, exercez votre patience, car la voiture nécessitera 24 heures de recharge sur une prise de maison normale.

Le prix canadien de la Kia Soul EV 2015 n'a pas encore été fixé, mais le personnel de Kia a laissé entendre qu'il se situerait aux alentours de 35 000 $, soit un peu en deçà de la concurrence. (Michel Deslauriers)

Sortie : Automne 2014

Prix : n.d.

Kia Soul EV 2015: Verte et excentrique
slide-image

Subaru Legacy 2015: Moderne et inspirée

Tandis qu'on attendait une voiture remaniée, inspirée de la voiture concept présentée en 2013, voilà que la Subaru Legacy s'annonce avec une allure plus sobre que prévu.

La Legacy est une berline moderne et élégante, Subaru ayant décidé qu'un design trop osé sur une berline intermédiaire serait risqué. La voiture dispose d'une grille de calandre hexagonale, de blocs optiques détaillés, d'une ligne de toit plongeante et d'un aileron intégré au couvercle de coffre, ce qui lui confère une touche de dynamisme.

Sous le capot, le consommateur a le choix entre deux motorisations distinctes : le quatre-cylindres à plat de 2,5 L, qu'on connaît bien, a été légèrement révisé et produit désormais 175 chevaux. De série, nous avons droit à une boîte manuelle à six rapports et une boîte automatique optionnelle à variation continue.

Les amateurs de performance et de luxe se tourneront plutôt vers le haut de gamme qui reçoit pour sa part un six-cylindres à plat de 3,6 L, le même qui est actuellement disponible. Celui-ci développe toujours 256 chevaux. Il est toutefois assorti d'une boîte à variation continue, une nouveauté, munie d'un sélecteur de vitesses au volant.

Véritable marque de commerce de Subaru, chaque Legacy 2015 comporte une transmission intégrale. Contrairement aux systèmes réactifs de ses concurrents, le rouage symétrique de Subaru comprend une répartition de puissance de 60/40 favorisant les roues avant, et peut varier électroniquement à 50/50 selon les conditions routières. La consommation d'essence a aussi diminué de 12 % en moyenne. Elle ne révolutionne pas le segment des berlines intermédiaires, mais la Legacy accomplit sa tâche aussi bien que ses rivales. (Michel Deslauriers)

Sortie : Fin juillet 2014

Prix : À partir de 23 495 $

Subaru Legacy 2015: Moderne et inspirée
slide-image

Lincoln MKC: Petit VUS, grand destin

Lincoln tente par tous les moyens de redorer son blason et de redevenir la marque de luxe qu'elle était dans le passé. À ce jour, des véhicules comme le MKZ ou le MKX ont bien performé, mais n'ont pas su conquérir suffisamment de nouveaux adeptes pour atteindre les objectifs. Cette fois, la venue d'un petit utilitaire de luxe baptisé MKC devrait fournir au constructeur américain, filiale de Ford, l'excuse nécessaire pour faire plaisir à une nouvelle clientèle.

Même s'il partage la plateforme du Ford Escape, le Lincoln MKC bénéficie d'une personnalité propre. Sa silhouette confirme sans équivoque l'appartenance à la famille Lincoln, tandis que l'habitacle n'a rien de commun.

Bien sûr, on y retrouve la finition traditionnelle haut de gamme de la marque, tout comme on dénote la présence d'un système d'infodivertissement complet, convivial malgré la présence de commandes vocales parfois ambiguës. C'est cependant la disposition du sélecteur de vitesses, une série de boutons apposés le long de l'écran d'infodivertissement, qui étonne le plus.

Sous le capot, le MKC offre deux groupes motopropulseurs EcoBoost : un 2,0 L et un 2,3 L, tous deux turbocompressés. Le 2,3 L de 285 chevaux et 305 lb-pi de couple est le premier à être livré au Canada. Il faudra attendre pour obtenir la plus petite motorisation de 240 chevaux.

Toutes les déclinaisons du MKC son offertes avec trois modes de conduite : confort, normal et sport. Par l'intermédiaire du menu du tableau de bord, les boutons D et S (Drive, Sport) peuvent être réglés selon votre choix de conduite. Il est donc possible de changer de mode pour l'adapter à la route ou au conducteur. Toutes les déclinaisons du MKC sont livrées avec rouage intégral au Canada. L'entrée de gamme se détaille à 39 995 $, tandis que la version haut de gamme est vendue 53 995 $. (Marc Bouchard)

Sortie : Juin 2014

Prix : À partir de 39 995 $

Lincoln MKC: Petit VUS, grand destin

Voici les modèles qui arriveront bientôt chez les concessionnaires.


Cliquez ici pour consulter le dossier auto

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le rival chinois de Tesla perd des plumes lors de son démarrage

Mis à jour le 12/09/2018 | AFP

Après le lancement d’un premier 4x4 urbain électrique, NIO avait annoncé vouloir le commercialiser dès 2020 aux É-U.

Apple entrera-t-elle dans l'automobile ?

Édition du 15 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le prochain axe de croissance d'Apple sera-t-il l'automobile ? La question nous est venue à l'esprit, il ...

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.