En voiture avec: Babis Chronopoulos, vice-président, Québec, de Groupe Investors

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

En voiture avec: Babis Chronopoulos, vice-président, Québec, de Groupe Investors

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Par Claudine Hébert

«New York, Washington, Paris ou Athènes... j'adore conduire dans les grandes villes !» - Babis Chronopoulos, vice-président, Québec, de Groupe Investors. [Photo: Jérôme Lavallée]

Tant qu'à passer des heures dans sa voiture pour se rendre au travail et au gym ainsi que pour visiter les conseillers membres de son équipe, Babis Chronopoulos, vice-président, Québec, Services financiers chez Groupe Investors, ne fait aucun compromis sur le confort de son véhicule. Pas plus que sur les accessoires qui favoriseront sa productivité au travail... et son bonheur.


Cliquez ici pour consulter le dossier Des usines à la fine pointe


Les Affaires - Que conduisez-vous ?


Babis Chronopoulos - Je possède actuellement une Infiniti M37X AWD. Il s'agit d'une berline avec traction intégrale intelligente. A priori, la plupart des voitures dans cette catégorie de prix, entre 55 000 et 60 000 $, se valent toutes. Ce sont des voitures luxueuses, confortables, sûres et performantes. Là où il y a une différence, c'est en matière d'accessoires et de technologies. Dans mon cas, je recherche d'abord un modèle qui peut m'offrir la meilleure chaîne audio. La M37X dispose d'une chaîne Studio Surround de Bose jumelée à 16 haut-parleurs.


L.A. - Qu'écoutez-vous en voiture ?


B.C. - J'écoute bien sûr de la musique, mais j'en profite aussi pour rester productif... et garder le sourire. J'habite l'Ouest-de-l'île de Montréal. Je passe donc près de 90 minutes en voiture tous les jours pour mes déplacements au centre-ville. Et davantage si je dois aller rencontrer des clients à Québec, ce qui m'arrive régulièrement. D'avoir à conduire au quotidien dans le trafic constitue une réelle frustration. Mais pas question de me lever à quatre heures du lundi au vendredi. Ma solution ? Écouter des livres audio en conduisant. En particulier des livres liés aux affaires, à l'économie, à la gestion, et même parfois des biographies. J'en profite aussi pour faire des appels téléphoniques.


L.A. - À quelle fréquence changez-vous de véhicule ?


B.C. - En général, je garde la même voiture de cinq à sept ans. Après tout, je n'effectue en moyenne que de 25 000 à 28 000 km par année. Quoique j'ai gardé le dernier modèle seulement quatre ans. J'avais une Infiniti M35X. J'étais trop impatient de conduire la M37X.


Cliquez ici pour consulter le dossier Des usines à la fine pointe


À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 20 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le rival chinois de Tesla perd des plumes lors de son démarrage

Mis à jour le 12/09/2018 | AFP

Après le lancement d’un premier 4x4 urbain électrique, NIO avait annoncé vouloir le commercialiser dès 2020 aux É-U.

Apple entrera-t-elle dans l'automobile ?

Édition du 15 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le prochain axe de croissance d'Apple sera-t-il l'automobile ? La question nous est venue à l'esprit, il ...

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

19/09/2018 | François Normand

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

19/09/2018 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.