Défi Start-up 7: la galerie de portraits 2018

Publié le 11/04/2018 à 11:07

Défi Start-up 7: la galerie de portraits 2018

Publié le 11/04/2018 à 11:07

Par lesaffaires.com

DÉFI START-UP 7 | (Re)plongez dans la foule de la 3è édition de notre concours entrepreneurial.



Le 5 avril dernier avait lieu la présentation des finalistes et le dévoilement des gagnants du Grand prix, du Prix du public et du Prix Coup de coeur du Défi Start-up 7 présenté par la Banque Nationale.


Les Affaires a lancé le Défi Start-up 7, un événement pendant lequel les participants ont créé leur entreprise en 7 jours avec un budget maximum de 700$.


Crédits photos : Jérôme Lavallée




(Re)vivez le dévoilement des 3 start-up lauréates



Le moins que l'on puisse dire, c'est que les gagnants ne repartiront pas les mains vides.



Prix du public 2018 : Harrii


Prix Coup de cœur 2018 : Mahonix Surf Shop


Grand prix 2018 : Kilomètre 81


Les autres finalistes


Galerie.a


Force Médias



 


(Re)voir les conseils d'experts



(Ré)écouter l'entrevue avec le patron de JobMap, lauréat du premier Défi Start-up 7



(Re)lire BiotiFull: un modèle d'affaires qui prend forme


 


 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: