Monter une boîte c'est comme un marathon. Et j'ai commis l'erreur du coureur débutant...

Publié le 09/01/2017 à 11:26

Monter une boîte c'est comme un marathon. Et j'ai commis l'erreur du coureur débutant...

Publié le 09/01/2017 à 11:26

Par Julien Brault

Je ne prétends pas comprendre ce que c’est que de courir un marathon. En fait, je ne serais même pas capable de courir un 5 km ces temps-ci, tant je suis en mauvaise forme. Par contre, je sais que personne ne peut courir un marathon sans boire d’eau. Ou du Gatorade. Parce qu’à un moment donné, les lumières vont commencer à s’éteindre, on va perdre l’équilibre, et on va se retrouver sur le sol sans trop savoir ce qui se passe. Et les secondes économisées en ignorant les stations d’eau ne serviront pas à grand-chose au coureur qui se retrouvera sur un lit d’ambulance avant d’avoir atteint la ligne d’arrivée.


Ayant travaillé sur Hardbacon 7 jours sur 7 du 28 juin au 23 décembre 2016, je dois avouer que j’ai ignoré bien des stations d’eau. J’ai mal mangé, je n’ai pas fait d’exercice, j’ai passé peu de temps auprès de ma femme, et moi qui ai toujours été un grand lecteur, je n’ai pas lu un seul livre durant cette période. En fait, j’en ai lu un: Slicing the Pie, mais c’était une lecture très utilitaire.


J’aimerais écrire ici que j’ai eu une révélation et que je suis maintenant un nouvel homme. Que je me repose durant les fins de semaine et que je mange des repas équilibrés et tout le tralala. Comme tout le monde, j’ai fait des foutues résolutions qui n’ont pas même passé le test de la réalité lors de mon retour au travail la semaine dernière. 


J’ai toutefois bu un peu d’eau durant le temps des fêtes. Je dis ça au sens figuré. J’ai probablement bu plus de Pepsi que d’eau. Je veux dire que je me suis reposé entre Noël et le Jour de l’An. J’ai écouté des séries avec ma femme et j’ai même eu le temps de lire deux livres. La Dynastie des Bronfman de Peter C. Newman et Rework de Jason Fried.


Les deux livres m’ont fait réfléchir sur la vie et les affaires qui sont, selon moi, une seule même chose. Il faut dire que, pour la première fois depuis l’été, j’ai aussi eu le temps de réfléchir. Et c’est essentiel de réfléchir quand on essaie de créer quelque chose de nouveau. On ne peut pas courir longtemps sans regarder la route, comme on pourrait le faire si on était en terrain connu.


Je suis en train d’écrire ces lignes au bureau, un samedi après-midi. Je n’ai donc pas encore trouvé le moyen de décrocher durant le week-end. Compte tenu de la somme de travail à accomplir et de ma situation financière, je n’ai pas vraiment le choix de soutenir ce rythme. Par contre, j’ai la ferme intention de continuer à lire des livres, et de m’arrêter quelquefois pour lire ou pour m’inspirer cette année. 


Parlant d’inspiration, avez-vous pensé à vous inscrire au Défi Startup 7 de Les Affaires cette année? C’est un concours pour les aspirants fondateurs de start-ups, qui aura lieu du 22 au 29 janvier prochain, auquel vous pouvez-vous inscrire ici. Même si je ne suis plus un employé de Les Affaires, j’ai accepté de donner un coup de main pour l’organisation de la seconde édition de ce concours, que j’avais aussi organisé l’année dernière, suite à mon expérience dont j’avais même tiré un livre.


Si vous avez une idée qui vous trotte dans la tête depuis longtemps et que vous aimeriez tâter le terrain, c’est le temps où jamais de tenter l’expérience d’être fondateur d’une start-up durant une semaine. L’idéal serait que vous puissiez relever le défi à temps plein, surtout que la concurrence est féroce si vous aspirez à gagner. Cela dit, si vous n’avez pas peur de vous coucher très tard, rien ne vous empêche de relever le défi de nuit.


Si je parle d’inspiration, c’est que j’ai convaincu un paquet d’experts pour vous donner des conseils sur Facebook Live, auxquels vous pourrez poser des questions durant le Défi. Il s’agit de Nathalie Lays de Tylio, Mark Bruk de JobMap (le gagnant du Défi l’année dernière), Matt Tanguay de Sales4u, Ghani Kolli de Beyond Nova, Thoma Daneau de Daneau+Truong, Judith Fetzer de Cook It, Philippe Richard Bertrand d’Amplio Stratégies, Raff Paquin d’Alveo, Antony Diaz de Uvolt et Éléonore Jarry de Brightspark Ventures.


Principales réalisations:



  • Deuxième et dernière journée de tournage de la vidéo pour Kickstarter

  • Intervention de deux ententes de visibilité

  • Signature d’une entente avec Responsive.ai


Mesures de croissance:



  • Revenu: 0$ (total: 4350$, croissance: 0%)

  • Nouveaux abonnés à l’infolettre : 264 (total: 3733, croissance: 8%) 

  • Nouveaux abonnés sur Snapchat : 1 (total 149, croissance: 0%)

  • Nouveaux abonnés sur Instagram : 145 (total: 1392, croissance: 12%)

  • Nouveaux J’aime sur Facebook : 123 (total: 2387, croissance: 5%)


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: construit-on trop de tours à bureaux au centre-ville de Montréal?

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, les 300 plus importantes PME du Québec.

Le goût d'entreprendre a triplé depuis 10 ans

06/11/2018 | François Normand

L'entrepreneuriat a fait des progrès depuis 2009. Il y a toutefois des enjeux par rapport aux hommes et aux immigrants.

À la une

10 choses à savoir mercredi

Il y a 55 minutes | Alain McKenna

Les Québécois achèteront plus à Noël, on recherche le Steve Jobs montréalais, cette pub bancaire qui glace le sang...

Consommation responsable: larguer la viande rouge avant son auto

BLOGUE. 9e baromètre de la consommation responsable: montée des rénorécupérateurs, chute du boeuf, timidité des femmes.

L'inaccessible maison?

En 2019, les maisons seront inabordables à un niveau qu'on ne voit pas souvent.