Le coworking: un corollaire de la mutation du travail

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Décembre 2016

Le coworking: un corollaire de la mutation du travail

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Décembre 2016

Par Matthieu Charest

Si l'essor du coworking impressionne, il s'agit là d'une réponse toute logique à l'éclatement du monde du travail.


De 2005 à 2015, le nombre de travailleurs autonomes a augmenté de 10 % dans la province, selon l'Institut de la statistique du Québec. De 1 800 à 2 600 start-up emploient près de 8 000 personnes, souligne le «Portrait de l'écosystème start-up montréalais» publié en novembre. C'est sans compter le phénomène des slashers, des gens qui effectuent plusieurs contrats simultanément ou qui passent d'un emploi à l'autre, ni des grandes firmes, comme Deloitte, qui encouragent le télétravail. En outre, les intentions entrepreneuriales ont triplé en 10 ans : de 2007 à 2016, le taux de Québécois voulant se lancer en affaires est passé de 7 % à 21 %, a révélé l'Indice entrepreneurial 2016 du Réseau M.


Le coworking est donc le corollaire de la mutation du travail. «Une» des réponses, insiste Viviane Sergi, professeure au Département de management et technologie de l'UQAM. «Bien que le coworking soit une tendance forte, nous manquons de recul, nous sommes en plein dans "l'expérience". Je ne suis pas prête à prédire la mort du bureau traditionnel, mais c'est intéressant de constater la multiplication des possibilités. Certains espaces, ça se voit beaucoup en Europe, mutualisent des services. Des communautés sont refondées.»


Consultez notre répertoire complet des espaces de coworking au Québec sur www.defistartup7.ca.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Mahonix Surf Shop change (un peu) de nom

12/07/2018 | Denis Lalonde

DÉFI START-UP 7. Mahonix Surf Shop, devenue Mahonix, est sur le point de lancer son site Internet transactionnel.

Offrir le pouvoir de décision aux milléniaux

30/04/2018 | lesaffaires.com

Le «shadow comex», première étape de l’implication des milléniaux dans la gouvernance des entreprises.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.