Un saut dans le futur, ça vous dirait?

Publié le 01/03/2012 à 09:09, mis à jour le 01/03/2012 à 14:17

Un saut dans le futur, ça vous dirait?

Publié le 01/03/2012 à 09:09, mis à jour le 01/03/2012 à 14:17

Par Olivier Schmouker

Lance Weiler est clairement un visionnaire. Photo : DR.

BLOGUE. Aimeriez-vous découvrir ce à quoi ressemblera le futur? Et même, votre futur? Je parle sérieusement. Très sérieusement. Je suis bel et bien en mesure de vous faire voyager dans l’avenir, du moins dans un avenir proche, disons une dizaine d’années. Oui? Alors, je vous invite à lire ce qui suit…


Découvrez mes précédents posts


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


La semaine dernière, j’ai eu l’immense privilège de rencontrer Lance Weiler, lors des Journées Transmédia des Rendez-vous du cinéma québécois, à Montréal. Ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Rassurez-vous, c’est normal : il faut être passionné de technologie et de cinéma pour savoir de qui il s’agit. Lance Weiler est – accrochez-vous bien – l’une des 18 personnes qui sont appelées à changer Hollywood, d’après le magazine Bloomberg Businessweek, ainsi qu’un gars qui vit et pense avec 10 années d’avance sur nous tous, cette fois-ci selon Wired. Rien de moins. Vous voyez d’ailleurs au passage où je veux en venir : en découvrant ce qu’il a dans la tête aujourd’hui, on peut deviner ce que nous réserve l’avenir…


Ainsi, M. Weiler a décrit en détails dans sa conférence l’une de ses dernières réalisations en matière de transmédia. Transmédia? Pour information, c’est le terme à la mode pour décrire la pratique qui consiste à développer une histoire sur plusieurs médias à la fois, l’histoire en question étant composée de multiples messages distincts, chacun de ces derniers étant spécifique à un seul des médias utilisés. Grosso modo, cela donne la possibilité d’offrir au public plusieurs points d’entrée dans l’histoire.


Le nom de sa réalisation transmédia : Pandemic 1.0. L’air de rien, celle-ci va vous étourdir, comme elle m’a étourdi quand il en a parlé. Vous allez voir, je n’exagère pas, de nouvelles portes de perception s’ouvrir à vous, et saisir peu à peu l’étendue des possibilités que cela peut vous apporter dans les prochaines années, à vous comme à votre entreprise…

Sur le même sujet

Comment surmonter vos contrariétés au travail?

Une réunion qui s'éternise, un boss malcommode, un dossier si rébarbatif qu'on n'arrive jamais ...

Comment se remettre d'une blague ratée au bureau?

15/09/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Rire au bureau, ça fait toujours du bien. Sauf... sauf quand... la joke est plate.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sans-fil: Wind vient-elle de sortir Québecor?

16/09/2014 | François Pouliot

BLOGUE. L'arrivée de nouveaux actionnaires chez Wind semble sonner le glas de l'expansion sans-fil. Vraiment?

Comment surmonter vos contrariétés au travail?

Une réunion qui s'éternise, un boss malcommode, un dossier si rébarbatif qu'on n'arrive jamais ...

Surendettement des ménages: Ottawa doit agir, dit le PDG de la Banque TD

Il y a 46 minutes

Le dirigeant de 67 ans, qui prendra sa retraite en novembre, s'inquiète de l'effet des bas taux sur l'endettement.