Cop21 : Couillard défend le rôle des provinces dans les accords auprès de Hollande

Publié le 07/12/2015 à 09:33

Cop21 : Couillard défend le rôle des provinces dans les accords auprès de Hollande

Publié le 07/12/2015 à 09:33

Photo: premier.gouv.qc.ca

Tandis que la France se réveille avec une importante percée du Front national, consécutive aux élections régionales de ce dimanche, le premier ministre du Québec Philippe Couillard a rencontré ce lundi midi (heure française) le président de la république française, François Hollande.


Durant cette visite d’environ une heure qui s’est tenue au sein de l’Elysée, toujours placé sous sécurité rapprochée avec le plan Vigipirate, les échanges ont porté sur l’environnement, mais aussi sur la sécurité.


« Nous sommes revenus brièvement sur les attentats de Paris », a déclaré M. Couillard lors du point presse prévu à l’issue de cette rencontre, à laquelle les journalistes n’étaient pas autorisés à assister.


Outre les thèmes de la sécurité et de l’accueil des réfugiés syriens, le premier ministre québécois est revenu sur les enjeux de la conférence sur le climat. Il a tenu à faire état de la contribution des états fédérés, tout en insistant pour que leur rôle soit pris en compte.


« Nous intervenons pour que cela fasse partie du cadre de l’accord : car certains pays s’objectent à ce que les états infranationaux soient inscrits, mais nous avons la preuve que cela fonctionne car beaucoup d’initiatives viennent des provinces et des territoires », a rappelé M. Couillard, qui participait ce matin à l’assemblée des états fédérés du Climate Group organisée à l’Hôtel de Ville de Paris.


Des échanges sur la sécurité et les réfugiés


La question de l’accord de libre-échange avec l’Europe a également été abordée, ainsi que la visite prévue au printemps prochain du premier ministre français Manuel Valls au Québec. Les deux homologues en profiteront pour inaugurer l’Institut maritime franco-québécois de Rimouski.


D’après M. Couilllard, cette rencontre avec le président français s’inscrivait dans le cadre « d’une relation directe et privilégiée entre le Québec et la France, qui s’enracine dans une histoire commune, plus forte que jamais ».


Le premier ministre québécois a toutefois refusé de commenter le résultat des élections régionales françaises – des élections qui n’ont pas un poids politique décisif -, où le Front national dirigé par Marine le Pen a réalisé ce dimanche une percée historique, devançant les autres partis dans au moins 6 régions de France.


Il a néanmoins assuré que l’accueil des réfugiés syriens – soit au Québec, près de 7300 personnes parmi les 25 000 personnes que s’est engagées à accueillir le gouvernement fédéral au Canada-, serait maintenu.


« Les gens ont des craintes mais nous avons un processus de sécurité extrêmement élevé, avec près de 5 étapes avant l’arrivée des réfugiés sur notre territoire. Je vois l’arrivée de ces personnes comme une opportunité pour notre pays en matière d’emploi », a souligné le premier ministre.


Le Québec a toujours été là


La ministre fédérale Catherine McKenna participe désormais aux échanges qui auront lieu cette semaine à Paris. Elle vient d’être nommée par le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, parmi les 14 facilitateurs internationaux destinés à faire avancer les négociations.


Philippe Couillard a réagi en affirmant sa satisfaction que le Canada soit vu aujourd’hui comme un contributeur. Avant d’ajouter : « Je ne suis pas jaloux de l’attention des caméras. À Paris, on a entendu que le Canada is back. Le Québec a toujours été là ». 


Les pays les plus vulnérables ont appelé ce lundi matin, lors de l’ouverture des échanges, à limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius, comparativement à l’objectif de 2 degrés fixé par les principaux États. « Tant mieux si on peut y arriver, mais on voit bien que les contributions actuelles nous emmènent au-dessus de ce seuil. Il faut donc que ce soit bien documenté. L’important est d’avoir une cible placée au bon endroit pour y parvenir », a déclaré M. Couillard.


Selon lui, ce n’est pas cet enjeu mais bien la question du financement, ainsi que celui de l’équilibre nord-sud qui détermineront la réussite de l’accord de Paris, qui doit être signé en fin de semaine par près de 195 pays.


D’ici la fin de la journée, le Québec signera également une entente avec le Manitoba pour officialiser son entrée dans le marché du carbone. « C’est un événement majeur et un gain importante pour le marché du carbone », a souligné M. Couillard.


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La divulgation financière au secours de la planète

Édition du 28 Janvier 2017 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Au moment où le nouveau président Trump continue de prétendre que l'enjeu climatique n'est qu'une ...

Cop22 : après la réflexion, l'heure est à l'action

Édition du 05 Novembre 2016 | Étienne Plamondon Émond

TECHNOLOGIES PROPRES. La 22e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements ...

OPINION Les brèves de la semaine
Édition du 14 Mai 2016 | Les Affaires
Comment l'économie québécoise passe au vert
Édition du 23 Avril 2016 | Marie Lyan
Les brèves de la semaine
Édition du 16 Avril 2016 | Les Affaires

À la une

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour le 18/09/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

18/09/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

18/09/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!