Les rouages de la création de valeur

Publié le 24/10/2011 à 08:16, mis à jour le 24/10/2011 à 08:18

Les rouages de la création de valeur

Publié le 24/10/2011 à 08:16, mis à jour le 24/10/2011 à 08:18

Le maire Labeaume qui s’explique avec des journalistes… Guy Laliberté avec un nez de clown… Il n’y a pas à dire St-Hubert sait vraiment retenir l’attention. Et pour cause. Son succès dans la restauration est en grande partie attribuable à la force de sa marque…


Mais pour en arriver là, l’entreprise a dû faire du millage. Car la création de valeur demande un certain doigté.


Une entreprise peut choisir de chouchouter ses clients pour les fidéliser, mais si elle le fait au détriment de sa rentabilité, elle peut en bout de ligne avoir de la difficulté à payer ses fournisseurs.


En vérité, avoir une idée, aussi excellente soit-elle, ne suffit pas. Mais plus l'entrepreneur passera du temps à réfléchir à la façon de créer de la valeur, plus il risque de voir sa société se développer harmonieusement.


Le propriétaire d’entreprise doit donc ébaucher une stratégie – une pratique malheureusement peu fréquente au sein des PME québécoises. Celle-ci répondra à plusieurs questions clés, parmi lesquelles : Comment empêcher l’arrivée des concurrents sur le marché? Comment créer un avantage concurrentiel durable? Comment se doter de procédés de marque? Dans quelle mesure des processus d’affaires efficaces et de qualité permettent-ils d’atteindre les objectifs? Comment la formation de l’équipe de direction peut-elle renforcer l’entreprise?


« Par conséquent, la stratégie devra couvrir beaucoup de choses : produits, marchés, dépendance, ressources humaines, etc. », remarque Yvon Couturier, associé chez KPMG. Et elle permettra à l’entrepreneur de définir ses objectifs à court et à long terme.


Mais l’entrepreneur ne doit pas seulement se donner des objectifs, il doit aussi réfléchir à sa capacité de les atteindre – un autre aspect souvent laissé pour compte - puisque cette concrétisation est la seule façon de créer de la valeur.


À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Le 4e trimestre s'annonce fort respectable, mais après un gain de 10% les banques doivent mériter leur évaluation.

Vendredi fou: question de survie pour les détaillants

23/11/2017 | Martin Jolicoeur

Contrairement à ce que l’on a déjà observé aux États-Unis, aucune mort d'homme n'est encore envisagée.

«La Chine s'attaque au dollar sur les marchés pétroliers»

23/11/2017 | lesaffaires.com

VIDÉO. La Chine pourrait ainsi s'imposer financièrement au niveau mondial...