Plus de 15 grands journaux économiques mettent en avant des solutions business pour le climat

Publié le 18/11/2015 à 00:30

Plus de 15 grands journaux économiques mettent en avant des solutions business pour le climat

Publié le 18/11/2015 à 00:30

Par

[Photo : Shutterstock]

SOMMAIRE DU DOSSIER


Faire d’une contrainte une occasion: un vrai défi à l’aube de la COP21, où les enjeux climatiques n’ont jamais été autant médiatisés, et bien souvent sous un angle fataliste.


Pourtant, ils sont nombreux celles et ceux qui d’ores et déjà s’attèlent chaque jour à proposer de nouveaux modèles d’activités innovants et porteur de solutions. Scott Munguía est mexicain et a inventé un bioplastique à base de noyaux d’avocats. Sandra Sassow est basée au Royaume Uni et sa start-up permet à des hôpitaux, des villages et d’autres sites de produire leur propre énergie à partir de leurs déchets alimentaires. La Ville de Séoul incite ses citoyens à consommer de façon plus  responsable et respectueuse de l’environnement et est identifiée par NYC comme source d’inspiration. Ils sont ingénieurs, designers, architectes, élus locaux, entrepreneurs… Tous, ils ont développé un modèle d’affaires autour de la recherché d’une vraie solution pour le climat.


Aujourd’hui Les Affaires s’associe à Sparknews et à plus de 15 grands journaux économiques du monde pour vous faire découvrir des leaders passionnés et passionnants. Cette démarche, nommée journalisme d’impact, consiste à proposer aux rédactions du monde entier de partir à la recherche des solutions qui émergent dans leur pays. Ces medias sont ensuite mis en réseau afin de partager entre eux ce contenu d’une grande richesse et permettre aux lecteurs de s’inspirer des initiatives européennes, africaines, américaines ou asiatiques.


Car si nous observons que le changement s’opère déjà, nous pensons également qu’il est possible de l’amplifier et de l’accélérer. Au-delà du rôle des médias, absolument essentiel pour faire émerger et amplifier ces solutions, nous croyons également que les entreprises ont un rôle à jouer. C’est pour cette raison que Sparknews s’est associé à la B-Team, co-fondée par Sir Richard Branson et Jochen Zeitz, qui fédère 19 grands patrons (dont Paul Polman, Ratan Tata et Muhammad Yunus) autour d’un Plan B pour le capitalisme qui allie « People Planet and Profit ».


C’est aussi pour cela que nous travaillons avec TOTAL, partenaire fondateur de Solutions&Co, qui, tout en reconnaissant faire partie du problème, souhaite également faire partie de la solution.


Enfin, vous, en tant que lecteurs, pouvez également participer à l’aventure Solutions&Co et amplifier et accélérer ce changement. Devenez à votre tour des influenceurs, relayez l’innovation qui vous a le plus marqué, suggérez des projets qui mériteraient de paraître dans le prochain supplément de Solutions&Co (http://www.solutions-and-co.com/get-involved ou avec le #Ideas4Climate sur Twitter).


Nous vous souhaitons une bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire part de vos réactions  en nous écrivant à contact@sparknews.com


Christian de Boisredon, Amy Serafin, Clémentine Sassolas.


Twitter : @Solutionsandco#Ideas4Climate



TÉLÉCHARGER LE LIVRE NUMÉRIQUE

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

Couche-Tard refuse qu'on lui impose sa responsabilté sociale

30/08/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Des actionnaires exigent que Couche-Tard divulgue mieux ses enjeux sociaux et environnementaux. Elle refuse.

À surveiller: Uni-Sélect, Osisko et Alibaba

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Osisko et Alibaba?