Golder mise sur les mines

Publié le 08/10/2011 à 00:00, mis à jour le 06/10/2011 à 15:35

Golder mise sur les mines

Publié le 08/10/2011 à 00:00, mis à jour le 06/10/2011 à 15:35

Au Québec, la firme d'ingénieurs-conseils Golder compte 31 ingénieurs associés et près de 200 employés. Spécialisée en environnement et en sciences de la terre, la firme estime que deux secteurs sont porteurs d'avenir : le développement minier au nord du Québec et la restauration des sites industriels environnant la région de Montréal.


Cette firme, dont le siège social est à Calgary, emploie des anthropologues et des archéologues afin de mieux comprendre les modes de vie et les valeurs des autochtones. "Il s'agit d'une condition essentielle pour que bien des projets de développement minier puissent voir le jour", estime Normand d'Anjou, directeur régional pour le Québec et l'Atlantique.


Dans la région de Montréal, Golder Associés souhaite accroître sa présence dans un secteur émergent : la restauration des sites industriels. "Autour de Montréal, on trouve beaucoup de sites industriels en fin de vie. Il faut les restaurer, aux meilleures conditions financières possible", affirme le dirigeant.


Du côté des ressources


Golder a récemment participé à des projets d'exploitation de fer au nord de Sept-Îles ainsi qu'à l'établissement de la mine d'or à ciel ouvert d'Osisko en Abitibi. Elle vient de collaborer à l'étude de faisabilité du développement d'une mine de lithium et d'une usine de traitement de carbonate de lithium près de Val-d'Or, par la minière Québec Lithium. Et elle a fait de même pour l'étude de faisabilité du projet Renard, la future mine de diamants de Stornoway Diamond et de SOQUEM, au nord de Chibougamau. L'entreprise a également réalisé des études pour le projet de terminal méthanier de Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent.


80 Montant prévu, en milliards de dollars, des investissements publics et privés sur 25 ans à venir dans le cadre du Plan Nord. Source : Gouvernement du Québec


Quelque 20 000 emplois seront créés ou maintenus en moyenne par année dans le cadre du Plan Nord.


Source : Gouvernement du Québec


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

21/02/2019 | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

21/02/2019 | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.