Pleins phares: Du Wi-Fi à bord des Chevrolet 2015

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Janvier 2014

Pleins phares: Du Wi-Fi à bord des Chevrolet 2015

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Janvier 2014

Par Les Affaires

On pourra accéder à Internet à partir de son appareil mobile ou de son ordinateur portable dans certains modèles Chevrolet d'ici 2015 en se connectant au Wi-Fi compris dans le système OnStar 4G LTE, la 10e génération du système de télécommunication. C'est ce qu'a annoncé General Motors lors du Consumer Electronics Show qui se tient actuellement à Las Vegas. En plus de pouvoir naviguer sur Internet en voiture, les abonnés pourront télécharger des applications par l'entremise de la boutique Chevrolet AppShop en utilisant le système multimédia MyLink. Parmi les applications offertes : Slacker Radio, iHeartRadio, Priceline, The Weather Channel, Vehicle Health, NPR, Kaliki, TuneIn, EventSeeker et CitySeeker. Toutefois, certaines ne seront pas immédiatement offertes au Canada. De plus, certaines fonctionnalités seront verrouillées pendant la conduite afin de réduire les risques de distraction au volant. Les Corvette, Impala, Malibu, Volt et Trax seront les premiers modèles à bénéficier du système.


**********


Les voitures 2014 plus écolos que jamais


Les autos qui circulent sur nos routes sont plus écologiques et plus économiques que jamais, affirme l'agence américaine pour la protection de l'environnement dans un rapport publié la semaine dernière. Selon l'organisme américain, les nouvelles voitures enregistrent une consommation moyenne de 9,9 litres aux 100 kilomètres, une amélioration de 0,5 litre aux 100 kilomètres entre 2011 et 2012. On estime que les émissions de gaz polluants ont diminué dans la même proportion. En 2016, la norme imposée par le gouvernement américain devrait être de 6,6 l/100 km pour la moyenne des véhicules vendus par un constructeur. Elle chutera encore en 2024 à 4,3 l/100 km. Actuellement, seulement le tiers des véhicules vendus en Amérique du Nord atteignent la norme prévue pour 2016, et ce sont essentiellement les véhicules hybrides et les véhicules électriques. À la lumière des fiches techniques accessibles, on anticipe déjà que l'année 2014 verra une baisse de la consommation moyenne de l'ordre de 10 à 12 %.


**********


Les hommes prêts à payer pour la sécurité


Les nombreux systèmes embarqués d'aide à la conduite et de sécurité semblent attirer davantage les hommes que les femmes. Et ceci, même si les conductrices placent la sécurité plus haut sur leur liste de critères au moment de l'achat de leur véhicule, affirme une étude réalisée par la firme Bosch.


Seuls les avertisseurs d'angles morts et d'assistance au freinage en cas d'urgence ont suffisamment trouvé grâce auprès des conducteurs pour justifier un investissement supplémentaire. Rappelons que les États-Unis étudient la possibilité de rendre obligatoires certains de ces systèmes, notamment les aides au stationnement et le bouton Arrêt-Démarrage, à partir de 2016. L'étude a d'abord été réalisée en Europe, puis aux États-Unis au cours de l'automne dernier, auprès de 1 800 conducteurs de voitures neuves.


SYSTÈMES LES PLUS POPULAIRES


Avertisseurs d'angles morts hommes 77 %, femmes 65 %


Assistance au freinage en cas d'urgence hommes 72 %, femmes 68 %


Aide au stationnement 64 % (hommes et femmes)


Boutons Arrêt-Démarrage 59 % (hommes et femmes)


**********


Vers un vrai accord de libre-échange ?


Les constructeurs américains et européens ont entamé des discussions afin de reconnaître les réglementations techniques et environnementales des deux continents. Reconnaître les organismes de certification de part et d'autre permettrait d'obtenir des droits de vente de véhicules sur tous les continents. Dans cette optique, les constructeurs pourraient réellement vendre des plateformes mondiales, nécessitant peu ou pas de changements avant de franchir le pas vers les autres régions du globe. Une économie possible de 1 à 4 milliards de dollars pour les constructeurs américains et européens.


Les négociations sont en cours, même si quelques dirigeants, comme Johan de Nychssen chez Infiniti, ne semblent pas convaincus de leur aboutissement. «Cela serait la solution idéale, mais nous allons attendre la conclusion avant de nous réjouir», a-t-il expliqué lors d'une rencontre en marge du salon de l'automobile de Detroit.


La décision de revoir les normes techniques et environnementales a surpris un peu tout le monde dans l'industrie, puisque les références divergentes choisies pour servir de normes sur les marchés ont longtemps été un moyen de se protéger des importations. Si jamais une telle entente se concluait, les taxes variant de 2 à 25 % versées par les Européens pour exporter leurs véhicules en Amérique pourraient être abolies. Peut-on espérer le retour des grandes marques françaises ?

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.