Les programmes qui font une différence

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Mars 2018

Les programmes qui font une différence

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Mars 2018

Par Chloé Freslon

[Photo: 123RF]

Comment assurer le succès d’un programme d’avancement pour les femmes en entreprise? Voici trois exemples d’organisations, de la PME à la multinationale: 

Le programme pour l’avancement des femmes de la Financière Sunlife, Échange inspiraction, est destiné à tous les employés femmes et hommes, sur une base volontaire. Ils peuvent le rejoindre à n’importe quel moment de leur carrière. Les hommes sont également invités et cet aspect est probablement une des raisons de son succès, explique Diane Lafontaine, vice-présidente adjointe, marketing et communications et cofondatrice du programme. «Nous nous battons contre le préjugé que l'avancement des femmes, c'est une affaire de femmes. L'avancement des femmes est un enjeu d'affaires.» Une autre clé du succès est la contribution du président du CA. Cela a permis au programme de se faire connaître par un plus grand nombre d’employés, surtout au niveau de l’exécutif, comme le précise Mme Lafontaine: «Son soutien a légitimé le programme.» 

Plusieurs évènements sont organisés tout au long de l’année allant des ateliers de développement professionnel à de plus simples occasions de réseautage, pouvant rassembler jusqu’à 20% de l’ensemble des salariés du Canada. Le budget annuel alloué au programme est de 125 000$, assez pour couvrir les coûts liés aux boissons, à la nourriture et aux besoins techniques.


Le programme de Norton Rose Fulbright

Le cabinet d’avocats Norton Rose Fulbright a 27% d’associées femmes et s’est mis pour objectif d’atteindre 30% d’associées femmes d’ici 2020. Le programme Career Strategies Program contribue à concrétiser ce plan d’action.

Il a été créé en 2015 pour fournir aux avocates qui ont le potentiel de devenir associées des stratégies et des techniques afin de réaliser leur plein potentiel. Le programme est constitué de deux modules d’une durée de deux jours chacun, comprenant des séminaires, des groupes de discussion et des occasions de réseauter. Les participantes bénéficient également de six heures de coaching avec un intervenant externe afin d’intégrer les notions apprises pendant les modules. En amont du programme, des tests psychométriques sont offerts aux employées, ce qui leur permet de fixer elles-mêmes leurs objectifs de réussite.


Flexibilité des horaires

La PME technologique de 75 employés, Nubik, possède 30% d’employées femmes ce qui est supérieur à la moyenne de l’industrie qui se situe autour de 20%. Katie Bussières, la propriétaire et directrice générale pense que leur fonctionnement de travail, même s’il n’a pas été spécifiquement pensé pour les femmes, contribue beaucoup à leur présence. En effet, 100% des employés travaillent de la maison.

Non seulement, aucun employé n’est requis de venir dans les bureaux de Nubik, mais en plus l’entreprise a une politique de flexibilité d’horaires permettant une conciliation vie personnelle et vie professionnelle grande et donc un plus grand épanouissement de ses employés, souligne la propriétaire. N'ayant pas de frais liés aux locaux physiques, les économies réalisées par l’entreprise sont par la suite investies auprès des employés: les repas sont très souvent offerts, plusieurs activités de team-building sont organisées dans l’année, les employés participent à des journées de bénévolat à Moisson Montréal par exemple, etc.


 


Consulter aussi:


— Six conseils pour favoriser l’avancement des femmes 
— Julie Gosselin: «Aller chercher de l'inspiration auprès des autres femmes»


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

C'est la 18e édition du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

À l’occasion du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec, découvrez des Québécoises qui incarnent l’excellence.

Danielle Danault: une réussite à toute allure

Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel

La lauréate du prix Entrepreneure, moyenne entreprise s'est lancée en affaires à 19 ans par soif de liberté.

OPINION Caroline Desautels: se renouveler sans cesse
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Sylvie Senay: la reine du bio
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Chantale Arseneau: allier expertise et générosité
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.