Uranium: Québec demande au BAPE d'intervenir

Publié le 19/10/2012 à 08:05, mis à jour le 19/10/2012 à 08:28

Uranium: Québec demande au BAPE d'intervenir

Publié le 19/10/2012 à 08:05, mis à jour le 19/10/2012 à 08:28

Par La Presse Canadienne

Le ministre de l'Environnement Daniel Breton a déclaré jeudi qu'il demandera au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) de se pencher sur les impacts de la filière de l'uranium.


M. Breton a affirmé que cette décision forcera la société minière Ressources Strateco à attendre avant d'amorcer ses activités d'exploration dans les monts Otish, au nord de Chibougamau.


La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a donné son aval à Strateco, mercredi, pour que l'entreprise entame des activités d'exploration souterraine au site Matoush, une autorisation toutefois assortie de conditions.


Mais en se rendant au conseil des ministres, M. Breton a indiqué que les autorités québécoises ont des évaluations supplémentaires à effectuer.


« Nous ce qu'on a dit, c'est qu'avant de se lancer dans l'exploration d'uranium, il va falloir que ça passe par un processus environnemental, a-t-il dit. Ce n'est pas parce que la CCSN a donné son accord, puisqu'elle donne toujours son accord à tous les projets liés au nucléaire et à l'uranium, que nous autres on va dire oui. »


Questionné sur les éléments qui lui permettraient de trancher sur la faisabilité du projet Matoush, M. Breton a répondu: « un BAPE sur l'uranium ».


« Je veux m'informer plus avant de me prononcer là-dessus », a-t-il ajouté.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

«Nous avons la flexibilité pour réagir plus rapidement aux low-cost», estime Air Canada

Après une transformation majeure, Air Canada croit être mieux armée qu'avantpour faire face à la concurrence à bas prix.

Harfang et Infirmia: vers une nouvelle culture des soins infirmiers

21/09/2017 | Carine Elkouby

PME DE LA SEMAINE. Ces deux entreprises proposent un modèle encore unique au Québec.

«Trump ne comprend pas comment l’économie fonctionne»

21/09/2017 | Matthieu Charest

Un haut placé de la banque de développement du Mexique craint la renégociation de l’ALÉNA et l’attitude de Donald Trump.