Uranium: Québec demande au BAPE d'intervenir

Publié le 19/10/2012 à 08:05, mis à jour le 19/10/2012 à 08:28

Uranium: Québec demande au BAPE d'intervenir

Publié le 19/10/2012 à 08:05, mis à jour le 19/10/2012 à 08:28

Par La Presse Canadienne

Le ministre de l'Environnement Daniel Breton a déclaré jeudi qu'il demandera au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) de se pencher sur les impacts de la filière de l'uranium.


M. Breton a affirmé que cette décision forcera la société minière Ressources Strateco à attendre avant d'amorcer ses activités d'exploration dans les monts Otish, au nord de Chibougamau.


La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a donné son aval à Strateco, mercredi, pour que l'entreprise entame des activités d'exploration souterraine au site Matoush, une autorisation toutefois assortie de conditions.


Mais en se rendant au conseil des ministres, M. Breton a indiqué que les autorités québécoises ont des évaluations supplémentaires à effectuer.


« Nous ce qu'on a dit, c'est qu'avant de se lancer dans l'exploration d'uranium, il va falloir que ça passe par un processus environnemental, a-t-il dit. Ce n'est pas parce que la CCSN a donné son accord, puisqu'elle donne toujours son accord à tous les projets liés au nucléaire et à l'uranium, que nous autres on va dire oui. »


Questionné sur les éléments qui lui permettraient de trancher sur la faisabilité du projet Matoush, M. Breton a répondu: « un BAPE sur l'uranium ».


« Je veux m'informer plus avant de me prononcer là-dessus », a-t-il ajouté.

À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'or et la Suisse

Il y a 41 minutes | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. En 1999, la Suisse décidait de délaisser la couverture-or à la suite d'un référendum gagnant. La décision pourrait être renversée le 30 novembre prochain.

Ottawa nage dans les surplus

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral a affiché un excédent de 400M$ en septembre, par rapport à une perte de 3,8G$ il y a un an.

Reitmans suscite à la fois des doutes et de l’espoir

Il y a 50 minutes | Dominique Beauchamp

Des amateurs d’aubaines aguerris n’ont pas perdu espoir que la société puisse redresser ses ventes et ses profits.