Titres à surveiller : Mines Richmont, Maple Leaf et Home Depot

Publié le 27/02/2013 à 11:46, mis à jour le 27/02/2013 à 14:23

Titres à surveiller : Mines Richmont, Maple Leaf et Home Depot

Publié le 27/02/2013 à 11:46, mis à jour le 27/02/2013 à 14:23

Par Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Mines Richmont, Aliments Maple Leaf et Home Depot ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Mines Richmont (RIC, 2,80 $) : après Francoeur


Le potentiel de la mine ontarienne Island Gold nourrit l’intérêt d’Adam Melnyk, de Valeurs mobilières Desjardins pour Mines Richmont, malgré ses coûts élevés de production.


La meilleure teneur que prévu dans une nouvelle zone d’Island Gold pourrait prolonger la vie de la mine. « Cette nouvelle zone formera les fondations de la production future de Richmont » , écrit-il.


L’analyste abaisse toutefois son cours-cible de 6,75 $ à 5 $, en fonction de ses nouvelles prévisions de réserves, de production et de coûts.


Sa recommandation d’achat est accolée d’une mise en garde spéculative.


Aliments Maple Leaf (MFI, 13,50 $) : doit hausser ses prix 


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Home Depot dépasse les prévisions, mais l'action recule

18/11/2014 | lesaffaires.com

La rivale de Rona a profité de la vigueur de la plupart de ses marchés et d'une augmentation du nombre de transactions.

Home Depot: les données de 53 millions de clients volées

07/11/2014

Home Depot indique être en train de prévenir les clients affectés aux États-Unis et au Canada.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: la SCHL note des risques de surévaluation à Montréal et à Québec

14:18 |

Le risque de surévaluation des marchés immobiliers est «particulièrement manifeste» à Montréal et Québec, note la SCHL.

Cliffs met sa menace à exécution et ferme sa mine du lac Bloom, près de Fermont

Cliffs Natural Resources ferme sa mine de fer du lac Bloom, près de Fermont, où travaillent plus de 500 personnes.

Une clause du Buy America demandée au Canada

L'Alaska demande le Buy America pour la réfection d'un terminal maritime qu'elle loue en Colombie-Britannique.