Le bénéfice de Telus grimpe avec les forfaits de données pour sans fil

Publié le 07/05/2015 à 16:22

Le bénéfice de Telus grimpe avec les forfaits de données pour sans fil

Publié le 07/05/2015 à 16:22

Par La Presse Canadienne

Les propriétaires de téléphones sans fil ont davantage recours aux services de transmission de données sur leur appareils, ce qui a aidé Telus (TSX:T) à réaliser un meilleur chiffre d'affaires au premier trimestre.


Le géant canadien des télécommunications a affiché un bénéfice en hausse de 10 pour cent pour cette période, stimulé tant par la croissance de ses activités sans fil que par celle de ses services filaires.


Le bénéfice net a grimpé à 415 millions $, soit 68 cents par action, comparativement à celui de 377 millions $, ou 61 cents par action, du même trimestre l'an dernier.


Les revenus d'exploitation ont grimpé de 4,6 pour cent à 2,9 milliards $.


Dans la division sans fil de Telus, les revenus d'exploitation ont progressé de 7,5 pour cent à 1,69 milliard $.


Une partie de cette croissance était attribuable aux revenus du réseau sans fil, qui ont été gonflés par le fait que les consommateurs utilisaient davantage les applications et autres caractéristiques utilisant la transmission de données sur leurs téléphones intelligents.


Un plus grand nombre de clients ont aussi opté pour des contrats de deux pour leur sans-fil, qui chargent des frais mensuels plus importants.


Telus a indiqué qu'il verserait le 2 juillet un dividende trimestriel de 42 cents par action ordinaire, en hausse de 10,5 pour cent par rapport à l'an dernier, aux actionnaires inscrits en date du 10 juin.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: