E-Tronics concurrence les Chinois grâce à l'innovation

Publié le 06/10/2012 à 00:08, mis à jour le 04/10/2012 à 16:09

E-Tronics concurrence les Chinois grâce à l'innovation

Publié le 06/10/2012 à 00:08, mis à jour le 04/10/2012 à 16:09

Hossein Samimi vient d'investir un million à Laval. [Photo : Gilles Delisle]

La concurrence est féroce dans le domaine de la conception et de la fabrication de systèmes électroniques. Le pdg de E-Tronics, Hossein Samimi, est sur le qui-vive. Il vient d'investir plus d'un million de dollars dans une usine de 100000 pieds carrés à Laval.


Ces locaux, dans lesquels il a emménagé en novembre 2011, sont trois fois plus vastes que son ancienne usine de Lachine. Ils regroupent sous un même toit la R-D, la fabrication de circuits imprimés et l'assemblage de composants électroniques.


Combinée avec l'achat de nouveaux équipements, cette expansion permet à l'entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes électroniques sur mesure de mieux répondre à sa clientèle au Canada, aux États-Unis, au Brésil, en Asie et en Europe. Une clientèle composée de PME et de grands donneurs d'ordres dans les secteurs médical, du transport, du matériel militaire et de l'aéronautique, comme Bombardier Transport, Hydro-Québec et Lamda Medical.


La PME a d'ailleurs signé une importante entente avec Bombardier Transport il y a quelques mois. « Il y a eu un transfert de propriété intellectuelle de Bombardier vers notre entreprise pour gérer le service après-vente de pièces électroniques sur les trains dans le monde entier », souligne Hossein Samimi.


Innovation et R-D


L'innovation et la R-D sont les fers de lance de l'entreprise. Pour tirer son épingle du jeu, elle se lance dans la conception de produits exclusifs, comme Hydra Tankless, un système intelligent qui chauffe l'eau sur demande et est distribué dans les magasins Home Depot au Canada.


« On peut le contrôler par un système Wi-Fi, depuis un Blackberry ou un iPhone. Ce produit va révolutionner le marché des réservoirs à eau chaude », assure Hossein Samimi.


Des contrats à l'international sont en négociation. L'entreprise table sur d'autres projets. « On est en train de développer un produit qui s'apparente à un GPS pour retrouver les gens qui manquent à l'appel », confie le pdg. E-Tronics qui collabore avec des universités pour développer ce produit.


Normes de qualité


La concurrence chinoise représente le principal défi de la PME. Et cette concurrence risque de s'accentuer encore à l'avenir. « On aura de plus en plus de difficulté à être concurrentiels par rapport aux produits chinois en raison de la force du dollar, du coût de la vie qui est plus élevé ici et de l'absence d'une loi qui limiterait leur entrée au Canada », prédit l'homme d'affaires de 35 ans.


L'absence de normes de qualité dans certains domaines ne favorise pas non plus l'entreprise. « La qualité des produits chinois est inférieure à celle des nôtres. Mais, avec la crise économique, pour un grand nombre de clients, c'est le plus bas prix qui compte. » Pour surmonter ces défis, E-Tronics se spécialise dans les domaines où le raz de marée chinois n'a pas encore eu lieu, comme les transports et le secteur médical. « Dans ces domaines, les normes sont très sévères. Les Asiatiques n'ont pas encore atteint ce haut niveau de rigueur, mais je crois qu'ils y parviendront d'ici deux ou trois ans », dit-il.


LE DÉFI


RIVALISER AVEC LES SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES CHINOIS À MOINDRE COÛT QUI INONDENT LE MARCHÉ.


LA SOLUTION


MISER SUR L'INNOVATION EN LANÇANT DES PRODUITS EXCLUSIFS À HAUTE VALEUR AJOUTÉE.


PROFIL


Activité : Conception et fabrication de systèmes électroniques sur mesure


Fondation : 1989


Siège social : Laval


Effectif : 69 personnes à temps plein


Chiffre d'affaires : Plus de 7 M$


Marchés : Canada, Asie, Mexique, Brésil, Europe


LE SECRET : SE DIVERSIFIER


L'entreprise est aujourd'hui diversifiée dans le monde du transport, dans l'aérospatiale et dans le domaine médical. Elle fait notamment des cartes électroniques pour Lamda Medical qui sont utilisées dans les moniteurs pour le coeur que l'on trouve dans les hôpitaux. E-Tronics en fabrique plus de 60 000 unités par an.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Philippe Couillard annonce des resserrements budgétaires

Moins de 24 heures après son entrée en fonctions, Philippe Couillard met l'État québécois au régime minceur.

Poloz: des coûts d'emprunt bas, même après la reprise

Les Canadiens peuvent s'attendre à profiter de coûts d'emprunt relativement peu élevés ...

Revenu Québec impose une lourde sanction à un restaurateur

24/04/2014 | lesaffaires.com

Le fisc impose une des plus imporantes amendes de son histoire pour un cas de fraude fiscale.