Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

slide-image

La photo de la semaine

Le secteur canadien de l’énergie figure parmi les perdants potentiels en raison des politiques plus vertes des libéraux. En effet, ceux-ci freineront la production des sables bitumineux (notre photo) et la construction de nouveaux oléoducs, fait valoir David Doyle, économiste et stratège chez Macquarie Capital. Ainsi, cette firme préfère Enbridge (ENB) à TransCanada (TRP), parce que les projets d’Enbridge se font surtout à partir de pipelines existants, au lieu de nouveaux pipelines, et sont moins coûteux à réaliser. — DOMINIQUE BEAUCHAMP

[Photo : Bloomberg]

La photo de la semaine
slide-image

Où s'en va le huard ?

Les déficits de 25 milliards de dollars annoncés pour les trois prochaines années par les libéraux pourraient ternir le statut de bonne gouvernance du huard sur le marché des changes, croit David Doyle, économiste et stratège chez Macquarie Capital. Il voit notre monnaie glisser jusqu'à 0,69 $ US d'ici la fin de 2016. L'équipe économique de BMO Marchés des capitaux prévoit plutôt un huard coincé entre les déficits et la meilleure croissance économique. Pourtant, une monnaie plus stable pourrait inciter les capitaux étrangers à revenir au Canada, estime Sohrab Movahedi, l'analyste bancaire de BMO. Il reste que les prochaines décisions de la Fed concernant son propre taux directeur auront beaucoup plus d'effet sur le dollar canadien que l'élection fédérale. — DOMINIQUE BEAUCHAMP

Où s'en va le huard ?
slide-image

Infrastructures gagnantes

Les firmes d'ingénierie-construction et de génie-conseil devraient profiter dès mars 2016 d'une manne additionnelle de dépenses en infrastructures de 65 milliards de dollars sur 10 ans, dans les domaines du transport public, des logements sociaux et des énergies vertes, indique David Doyle, économiste et stratège chez Macquarie Capital. Les ingénieurs Stantec (STN), SNC-Lavalin (SNC) et WSP Global (WSP) de même que les constructeurs Groupe Aecon (ARE), Stuart Olson (SOX), IBI Group (IBG) et Bird Construction (BDT) sont des bénéficiaires potentiels. Frederic Bastien, de Raymond James, est moins enthousiaste, parce que plusieurs de ces titres ont devancé les élections. Par exemple, l'action d'Aecon a déjà bondi de 44 % depuis le début de l'année, et celle de WSP, de 38 %. De plus, la déprime mondiale des ressources a plus d'influence sur leurs affaires que ne l'ont des projets d'infrastructures de longue haleine. — DOMINIQUE BEAUCHAMP

[Photo : iStock]

Infrastructures gagnantes
slide-image

Bourse

Depuis 1982, la Bourse canadienne performe mieux sous les gouvernements libéraux majoritaires. Le S&P/TSX s’est apprécié à un rythme annuel composé de 6,5% sous les libéraux et de 4,2 % sous les conservateurs. Source : Canaccord Genuity

[Photo : Shutterstock]

Bourse
Par Les Affaires

Voici les brèves de la semaine.

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Chute du pétrole: il ne faut pas crier au loup

Mis à jour le 09/11/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Aux dires de deux experts, le déclin record du pétrole n'envoie pas de signal économique.

Les fondamentaux, la chimie et le mental

09/11/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Quoi faire quand la Bourse se met à faire du yo-yo ? Surtout pas ceci...

À la une

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

L'électricité, un boom planétaire qui nécessitera des adaptations

07:22 | AFP

«Le secteur de l'électricité est en train de vivre sa transformation la plus spectaculaire depuis sa création.»

Power Solutions, la nouvelle acquisition à 13,2G$US de la CDPQ

La transaction sera financée par environ 3 milliards $ US d’équité et environ 10,2 milliards $ US de dette à long terme.