10 objets inusités vendus dans les encans québécois

Publié le 07/11/2014 à 12:00

10 objets inusités vendus dans les encans québécois

Publié le 07/11/2014 à 12:00

slide-image

1.Les vieux objets de marque Coca-Cola

Ils font partie des classiques qui continuent de séduire grandement les collectionneurs. «Ce sont des Collectibles comme on dit dans le milieu», explique Sylvain Gélineau, propriétaire d’Encans Gélineau et fils. Même chose pour les enseignes publicitaires d’époque, comme les affiches de bière, par exemple. On peut trouver aussi de vieilles distributrices de boissons gazeuses dont le prix peut aller jusqu’à 2 500$.

1.Les vieux objets de marque Coca-Cola
slide-image

2. Un banal rouleau à pâte en bois.

Il y a une vingtaine d’années, Patrick Blaizel, de la Maison des Encans de Montréal, se souvient avoir vendu un rouleau à pâte ayant appartenu à la grande dame de la cuisine québécoise, Jehane Benoît. «Ça ne devait pas valoir plus que 0,50$, mais comme il avait appartenu à Madame Benoît, il a été vendu 250 $.»

2. Un banal rouleau à pâte en bois.
slide-image

3. Des cartes de hockey ou de baseball.

La carte O-Pee-Chee recrue de Mario Lemieux de 1985-1986 peut, par exemple, valoir plus de 500$ si elle est en bon état. Le directeur de la Maison des Encans de Montréal, Patrick Blaizel, a déjà vendu une carte du légendaire joueur de baseball Mickey Mantle, un article très recherché. «Malheureusement, elle était altérée, car le vendeur l’avait découpée durant sa jeunesse. Nous l’avons vendue 700$ plutôt que 75 000$.»

3. Des cartes de hockey ou de baseball.
slide-image

4. Des médailles de guerre.

Il n’est pas rare de tomber sur de vieilles décorations militaires, canadiennes ou européennes, dans les encans. La Croix de fer de l’armée allemande, par exemple, est une décoration célèbre créée par la Prusse au temps des guerres napoléoniennes. Son prix peut fluctuer grandement selon l’année et le conflit, et le grade du soldat à qui elle a été décernée. «Leurs prix varient entre 100$ et 2 500$», précise Patrick Blaizel, directeur de la Maison des Encans de Montréal. Les médailles canadiennes de la Deuxième Guerre mondiale sont pour leur part en argent sterling et valent généralement de 75$ à 500$, indique-t-il.

4. Des médailles de guerre.
slide-image

5. Une poussette pour bébé d’avant-guerre

Pour vos sorties en famille ou pour réaliser la suite du film Le bébé de Rosemary de Roman Polanski, il vous en coûtera une centaine de dollars pour ce vieux landau pour enfants.

5. Une poussette pour bébé d’avant-guerre
slide-image

6. Une motocyclette Indian de 1947.

Patrick Blaizel a déjà mis en vente cette moto classique américaine d’une époque révolue. Les premières générations d’Indian ont été fabriquées de 1901 à 1953 à Springfield au Massachusetts. « Le modèle des années 1940 que nous avions n’avait pas 2 000 kilomètres au compteur et avait appartenu un temps à John Molson », se rappelle le directeur de la Maison des Encans de Montréal. Prix de vente d’alors : 250 000 $

6. Une motocyclette Indian de 1947.
slide-image

7. Une peau d’ours polaire.

Les têtes d’orignaux, de chevreuils et d’ours, ainsi que les poissons qui sont passés sous le bistouri d’un taxidermiste ont toujours eu la cote dans les encans, particulièrement auprès de la clientèle européenne. Le directeur de la Maison des Encans de Montréal, Patrick Blaizel, affirme avoir même vendu une peau d’ours polaire qui aurait été tué par un Inuit qui avait en main tous les certificats requis. «Ils ont droit d’en tuer un par année. Ça peut se vendre entre 3 000$ et 5 000$. On a aussi déjà vendu une peau de Grizzly pour 950$.»

7. Une peau d’ours polaire.
slide-image

8. Un drapeau à la croix gammée du troisième Reich.

Le symbole honni de l’Allemagne hitlérienne peut être vendu entre 100$ et 1000$, selon qu’il s’agit d’une copie ou d’un original. Ce type d’articles a cependant une charge radioactive. «Je n’aime pas beaucoup ces objets. Il y a des risques de cambriolage par des sympathisants néonazis et d’autres liés à la haine que suscite cet ancien régime politique», souligne Patrick Blaizel, directeur de la Maison des Encans de Montréal. Cet exemplaire, un original, a récemment trouvé preneur pour 400 $ à l’encan Gélineau et fils.

8. Un drapeau à la croix gammée du troisième Reich.
slide-image

9. Des anciens cercueils en joncs tressés.

Le propriétaire des Encans Gélineau et fils, Sylvain Gélineau, en vu passer des objets inusités au cours de sa carrière. Au nombre de ceux-ci, il se rappelle ces cercueils, parfois vieux de plus de 100 ans. «Ça peut aller chercher entre 100$ et 200$. Ils sont notamment recherchés dans le milieu du cinéma.»

9. Des anciens cercueils en joncs tressés.
slide-image

10. Des crânes humains.

Patrick Blaizel, de la Maison des Encans de Montréal, a déjà vendu un crâne humain rapporté de Santo Domingo, en République Dominicaine, par un vendeur. Ce dernier affirmait qu’il s’agissait du crâne de Christophe Colomb, l’explorateur génois qui découvrit l'Amérique en 1492. «Nous n’avions pas de preuve à cet effet. Il a quand même été vendu entre 200$ et 300$ », se rappelle-t-il.

10. Des crânes humains.
slide-image

Bonus: Un vieil extincteur à incendie.

La popularité des objets en lien avec les services d’incendie ne se dément pas. Avis aux intéressés, l’encanteur Gélineau et fils tiendra même le 15 novembre prochain un encan spécial autour du thème des pompiers. Selon sa rareté et son état, ce type d’extincteur peut valoir entre 50$ et 100$ aux dires de l’encanteur.

Bonus: Un vieil extincteur à incendie.

Les adeptes d'objets anciens font parfois des découvertes originales et inédites chez les encanteurs et marchands d'antiquités de la province. La popularité des émissions de télévision portant sur les antiquités n’est sûrement pas étrangère au flux croissant d’objets hétéroclites qui se négocient dans les différents marchés au Québec. Ces objets vont des vieilleries classiques aux pièces de collection en passant par les brocantes les plus insolites. Les prix varient autant que la qualité des objets que l’on y retrouve. Les Affaires vous propose un palmarès maison de découvertes inusitées et d'objets qui frappent l'imaginaire.


Comme nous sommes curieux, nous vous invitons à nous faire connaître d'autres objets peu communs que vous avez dénichés. Écrivez-nous à Yannick.clerouin@tc.tc.


 

À suivre dans cette section


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0 - 2018

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

Salaire: 7 stratégies pour avoir plus en 2015

29/11/2014 | Nathalie Vallerand

N’hésitez pas à négocier votre augmentation salariale pour la prochaine année. Voici comment vous préparer.

Les 10 voitures offrant la meilleure valeur de revente

07/11/2014 | Marc Bouchard

La majorité des consommateurs vous diront que la valeur de revente d’une voiture est un ...

À la une

Pourrez-vous survivre à la nouvelle concurrence chinoise?

Mis à jour le 21/10/2017 | François Normand

ANALYSE– La Chine vient de lancer une réforme majeure qui affectera plusieurs entreprises canadiennes et occidentales.

Bombardier goûte à la médecine qui a fait son propre succès

Mis à jour le 21/10/2017 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. La vente récente du contrôle de la CSeries poursuit une tendance historique.

Vidéo: vers une récession en 2020?

21/10/2017 | Denis Lalonde

GESTIONNAIRES EN ACTION– La prochaine récession pourrait survenir en 2020 au Canada, selon Fiera Capital.