Diaporama : les maisons les plus chères au Québec

Publié le 11/06/2012 à 15:08

slide-image

Les maisons les plus chères

Au Canada, la demande pour les maisons de grand luxe est en hausse, rapportait l’agence immobilière Re/Max en mai. Les ventes de demeures évaluées dans les sept chiffres est en hausse dans le sud du Québec, où se concentrent les maisons les plus chères de la province, autour de Montréal. En juin dernier, voici ce qu'étaient les dix propriétés les plus chères. Leur prix varie de 7,85 millions de dollars à…29,66 millions !

Les maisons les plus chères
slide-image

La maison de Céline Dion et René Angélil Île Gagnon (entre l’Île de Laval et Rosemère) Prix demandé : 29 655 000 $

La chanteuse et son gérant-mari ont mis leur vaste domaine de l’île Gagnon en vente. À près de 30 millions de dollars, c’est la maison en vente pour laquelle on demande le prix le plus élevé au Québec.  «Cette magnifique résidence est vendue clé en main avec presque tout son contenu. Un pont privé fermé avec poste de guérite vous accueille sur l'île qui est entièrement clôturée pour un maximum d'intimité et de sécurité», mentionne le site de Sotheby’s, l’agence qui a reçu le mandat de vendre le domaine, dont la superficie totale fait 830 000 pieds carrés.

[Photo : Sotheby’s]

La maison de Céline Dion et René Angélil Île Gagnon (entre l’Île de Laval et Rosemère) Prix demandé : 29 655 000 $
slide-image

La résidence TuLyons 1903, chemin du Bord-du-Lac, Île-Bizard (entre l’Île de Montréal et Laval) Prix demandé : 27 000 000 $

Chez Sotheby’s, le courtier responsable de la vente assure qu’une offre d’achat vient d’être acceptée pour cette maison, sur le marché depuis mai 2010.

[Photo : Sotheby’s]

La résidence TuLyons 1903, chemin du Bord-du-Lac, Île-Bizard (entre l’Île de Montréal et Laval) Prix demandé : 27 000 000 $
slide-image

La Maison Percy Cowans 3456, avenue du Musée, Montréal Prix demandé : 18 000 000 $

Construite en 1910, cette maison de près de 30 000 pieds carrés est située en plein « Mille carré doré » (Golden Square Mile), le quartier le plus prestigieux de Montréal, à un jet de pierre du Musée des Beaux-Arts.

[Photo : Sotheby’s]

La Maison Percy Cowans 3456, avenue du Musée, Montréal Prix demandé : 18 000 000 $
slide-image

2200, chemin de Senneville, Senneville (Île de Montréal) Prix demandé : 16 000 000 $

La maison de 20 000 pieds carrés comprend pas moins de 11 salles de bain. Elle est située dans un boisé, directement au bord du Lac des Deux-Montagnes.

[Photo : Sotheby’s]

2200, chemin de Senneville, Senneville (Île de Montréal) Prix demandé : 16 000 000 $
slide-image

2000, rue Drummond, # 23, Montréal Prix demandé : 9 568 000 $

À vendre : tout le dernier étage du projet Roc Fleuri, du promoteur italo-monégasque Giorgio Tartaglino. Le condo de grand luxe, en plein cœur du centre-ville de Montréal, ne fait «que» 9 000 pieds carrés, mais l’éventuel acheteur pourra aussi bénéficier d’une terrasse… de 3 600 pieds carrés.

[Photo : Royal Lepage]

2000, rue Drummond, # 23, Montréal Prix demandé : 9 568 000 $
slide-image

580, chemin Desmarais, Mont-Tremblant (Laurentides) Prix demandé : 8 999 000 $

«Modeste» bungalow de 6 500 pieds carrés, riverain du lac Tremblant, à seulement deux kilomètres de la station de ski. Plage de sable, tennis privé.

[Photo : Sotheby’s]

580, chemin Desmarais, Mont-Tremblant (Laurentides) Prix demandé : 8 999 000 $
slide-image

Manoir anglais du Parc Tredilion 21, chemin Byers, Lac-Brome (Montérégie) Prix demandé : 8 980 000

Situé dans un bois de pin ancien, ce manoir sur trois étages a été construit en 2002.

[Photo : Sotheby’s]

Manoir anglais du Parc Tredilion 21, chemin Byers, Lac-Brome (Montérégie) Prix demandé : 8 980 000
slide-image

170, chemin de Senneville, Senneville (Île de Montréal) Prix demandé : 8 900 000 $

Construit en 1863, ce domaine situé au bord du Lac des Deux-Montagnes comprend deux maisons et jouxte un verger. Sur le vaste terrain se trouve également un ancien moulin en pierre construit en 1683, non seulement pour moudre le grain, mais aussi pour servir de refuge aux habitants en cas d’attaque des Iroquois.

[Photo : Monique Bellemare]

170, chemin de Senneville, Senneville (Île de Montréal) Prix demandé : 8 900 000 $
slide-image

1681, rue de la Seigneurie, Sainte-Adèle (Laurentides) Prix demandé : 8 500 000 $

L’imposante résidence principale est accompagnée d’un chalet de cèdre au sommet d’une montagne, sur le vaste terrain de 83 acres.

[Photo : Sotheby’s]

1681, rue de la Seigneurie, Sainte-Adèle (Laurentides) Prix demandé : 8 500 000 $
slide-image

802, chemin des Skieurs, Mont-Tremblant Prix demandé : 7 850 000 $

Avis aux skieurs milliardaires : ce pied-à-terre est pour vous. Au cœur d’une forêt, il offre un accès «privilégié» aux pentes de la station Tremblant, selon le site de Sotheby’s. La maison de 8 500 pieds carrés offre également «pavillon aquatique» et des «chutes spectaculaires».

[Photo : Sotheby’s]

802, chemin des Skieurs, Mont-Tremblant Prix demandé : 7 850 000 $

Thèmes associés: Immobilier, Montréal, Québec
Par: Hugo Joncas

Hugo Joncas

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les courtiers immobiliers contre-attaquent

17/12/2014 | Nafi Alibert

La montée des services de vente de propriétés sans agent rend les courtiers immobiliers nerveux. ...

Les ventes résidentielles baissent de 10% au Québec

15/12/2014 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Les ventes de maison unifamiliale diminuent à Québec et les prix descendent à Sherbrooke.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

2015 : ce que prévoient 200 financiers

206 professionnels sondés prévoient une hausse du S&P 500 et des taux l'an prochain, ainsi qu'un rebond du pétrole.

Le pétrole rechute à New York, dans une atmosphère fébrile

18/12/2014 | AFP

Les cours du pétrole coté à New York sont retombés jeudi à leur plus bas niveau depuis début mai 2009.

Couche-Tard : The Pantry termine bien une année faste

The Pantry n’est pas le coup attendu mais l'achat de 2 G$ est rentable et coiffe une année faste pour Couche-Tard.