Bilan: les nouvelles à retenir cette semaine

Publié le 15/02/2013 à 16:29

slide-image

Bilan de la semaine du 11 février

Les cinq derniers jours ont été marqués par d’autres controverses du côté des firmes de génie-conseil québécoises et par l’acquisition de Heinz par le conglomérat de Warren Buffett. Voici les nouvelles que vous devez retenir.

Bilan de la semaine du 11 février
slide-image

Buffett achète Heinz

Le conglomérat du milliardaire américain Warren Buffett, Berkshire Hathaway, associée au fonds d'investissement 3G Capital, va racheter Heinz, une opération valorisée à 28 G$ US, ont-elles annoncé jeudi.

Buffett achète Heinz
slide-image

Genivar confirme un financement illégal des partis

L’action de Genivar confirme que des activités de financement illégal de partis politiques en lien avec son entreprise ont eu lieu au Québec. L’admission vient renforcer les allégations présentées devant la commission Charbonneau. La société continue son examen interne, dont LesAffaires.com avait révélé l'existence la semaine précédente. Elle affirme qu’il est encore trop tôt pour en tirer toutes les conclusions.

Genivar confirme un financement illégal des partis
slide-image

Pierre Duhaime formellement accusé

L'ex-patron de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, a été formellement accusé de fraude, lundi matin, au palais de justice de Montréal. Il plaide non coupable. La prochaine comparution aura lieu le 23 mai. Duhaime avait été relevé de ses fonctions en mars 2012, après qu'une vérification indépendante eut révélé qu'il avait approuvé des versements douteux à des agents non identifiés pour une somme totale de 56 M$.

Pierre Duhaime formellement accusé
slide-image

SNC-Lavalin poursuivit par un ancien vice-président

Autre procès en lien avec SNC-Lavalin, Stéphane Roy, un ancien vice-président, juge qu’il a été congédié de manière abusive il y a un an. Il a répliqué mardi avec une poursuite de près d’un million de dollars contre la société de génie-conseil. M. Roy affirme qu’il a toujours travaillé de bonne foi. Il prétend qu’il a toujours agi selon la culture de son entreprise.

SNC-Lavalin poursuivit par un ancien vice-président
slide-image

Hydro-Québec

Le bilan d'Hydro-Québec sera alourdi par des surplus d'électricité jusqu'en 2020, a déclaré mardi le président-directeur général Thierry Vandal. Cela représente un coût de 1,5 G$ pour la société d’État. M. Vandal a attribué ces difficultés à des décisions de développement économique faites par le précédent gouvernement.

Hydro-Québec
slide-image

Pauline Marois veut électrifier les transports

Pauline Marois mise sur l’électrification des transports, a-t-elle déclaré vendredi dans le cadre d’un évènement organisé par Les Affaires. La première ministre veut mobiliser la société afin de réduire le déficit commercial du Québec.

Pauline Marois veut électrifier les transports

Thème associé: diaporama
Par: lesaffaires.com

lesaffaires.com

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Salaire: 7 stratégies pour avoir plus en 2015

29/11/2014 | Nathalie Vallerand

N’hésitez pas à négocier votre augmentation salariale pour la prochaine année. Voici comment vous préparer.

Les 10 voitures offrant la meilleure valeur de revente

07/11/2014 | Marc Bouchard

La majorité des consommateurs vous diront que la valeur de revente d’une voiture est un ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Poutine joue à la roulette russe

20/12/2014 | François Normand

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

20/12/2014 | Stéphane Rolland

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Combien ça coûte un bar chez soi?

Édition de Novembre 2014 | Steeve Proulx

S'équiper pour veiller tard, ça revient à combien ?