Bilan: les nouvelles à retenir cette semaine

Publié le 15/02/2013 à 16:29

slide-image

Bilan de la semaine du 11 février

Les cinq derniers jours ont été marqués par d’autres controverses du côté des firmes de génie-conseil québécoises et par l’acquisition de Heinz par le conglomérat de Warren Buffett. Voici les nouvelles que vous devez retenir.

Bilan de la semaine du 11 février
slide-image

Buffett achète Heinz

Le conglomérat du milliardaire américain Warren Buffett, Berkshire Hathaway, associée au fonds d'investissement 3G Capital, va racheter Heinz, une opération valorisée à 28 G$ US, ont-elles annoncé jeudi.

Buffett achète Heinz
slide-image

Genivar confirme un financement illégal des partis

L’action de Genivar confirme que des activités de financement illégal de partis politiques en lien avec son entreprise ont eu lieu au Québec. L’admission vient renforcer les allégations présentées devant la commission Charbonneau. La société continue son examen interne, dont LesAffaires.com avait révélé l'existence la semaine précédente. Elle affirme qu’il est encore trop tôt pour en tirer toutes les conclusions.

Genivar confirme un financement illégal des partis
slide-image

Pierre Duhaime formellement accusé

L'ex-patron de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, a été formellement accusé de fraude, lundi matin, au palais de justice de Montréal. Il plaide non coupable. La prochaine comparution aura lieu le 23 mai. Duhaime avait été relevé de ses fonctions en mars 2012, après qu'une vérification indépendante eut révélé qu'il avait approuvé des versements douteux à des agents non identifiés pour une somme totale de 56 M$.

Pierre Duhaime formellement accusé
slide-image

SNC-Lavalin poursuivit par un ancien vice-président

Autre procès en lien avec SNC-Lavalin, Stéphane Roy, un ancien vice-président, juge qu’il a été congédié de manière abusive il y a un an. Il a répliqué mardi avec une poursuite de près d’un million de dollars contre la société de génie-conseil. M. Roy affirme qu’il a toujours travaillé de bonne foi. Il prétend qu’il a toujours agi selon la culture de son entreprise.

SNC-Lavalin poursuivit par un ancien vice-président
slide-image

Hydro-Québec

Le bilan d'Hydro-Québec sera alourdi par des surplus d'électricité jusqu'en 2020, a déclaré mardi le président-directeur général Thierry Vandal. Cela représente un coût de 1,5 G$ pour la société d’État. M. Vandal a attribué ces difficultés à des décisions de développement économique faites par le précédent gouvernement.

Hydro-Québec
slide-image

Pauline Marois veut électrifier les transports

Pauline Marois mise sur l’électrification des transports, a-t-elle déclaré vendredi dans le cadre d’un évènement organisé par Les Affaires. La première ministre veut mobiliser la société afin de réduire le déficit commercial du Québec.

Pauline Marois veut électrifier les transports

Thème associé: diaporama
Par: lesaffaires.com

lesaffaires.com

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les gagnants et les perdants boursiers du mois d'octobre

01/11/2013

Qui sont les gagnants et les perdants québécois du mois d’octobre? À partir de notre ...

Récolte record pour le Bal des Vins-Coeurs

Mis à jour le 09/09/2013

Le 5 septembre dernier, la Fondation de l’Institut de cardiologie de Montréal tenait la 13e édition ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier : l'art de gagner du temps

Au minimum Bombardier trouve un moyen de faire patienter les investisseurs et leur donnent une nouvelle raison d'espérer

Bourse: Transforce soulève Toronto, Amazon coule New York

25/07/2014 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses canadienne et américaine ont pris des directions opposées. Tandis que les résultats ...

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ non réclamés par les contribuables

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ de remboursements d'impôt et de chèques du gouvernement non ...