Techno Diesel, un «grand frère» de 40 ans...

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Octobre 2017

Techno Diesel, un «grand frère» de 40 ans...

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Octobre 2017

Par Alain McKenna

DOSSIER LES 300 PME - Comment se sent une famille qui dirige la même entreprise depuis 40 ans quand elle s'asseoit à table pour souper ? Comme si elle comptait un membre de plus, constate Caroline Thuot, PDG de Techno Diesel, à Joliette.


L'entreprise fondée en 1967 par Marcel Thuot est un cas à part dans l'industrie québécoise du transport. Malgré son chiffre d'affaires annuel assez élevé, à 16,5 millions de dollars, elle se cantonne essentiellement dans son marché de Lanaudière et sort très peu de son champ d'expertise : l'entretien et la réparation de véhicules lourds.


Cette situation est toutefois appelée à changer au cours des prochaines années. Caroline Thuot compte faire prendre de l'expansion à Techno Diesel. Elle a l'oeil sur les autres régions du Québec, et même sur l'ensemble du Canada. Elle se donne deux ans pour atteindre cet objectif.


«L'industrie du transport lourd est importante dans Lanaudière, mais pour Techno Diesel, il est temps de s'ouvrir aux autres régions du pays», explique-t-elle. Avec raison, car, même si le transport lourd est une des plus grandes industries du Québec avec des revenus annuels supérieurs à 10 milliards de dollars, ce n'est qu'une fraction de l'industrie canadienne, la province ne représentant qu'un maigre 18 % de l'ensemble du camionnage au Canada.


À ce jeu, le véritable poids lourd est l'Ontario, qui représente 41 % de l'industrie nationale, selon le gouvernement canadien. Au cours des dernières années, Techno Diesel a connu une forte croissance de ses ventes en procédant à l'acquisition d'entreprises aux services complémentaires. Espérer prolonger cette croissance en étendant le territoire de ses activités semble une prochaine étape toute logique.


Affaire de famille


Caroline Thuot tient les rênes de Techno Diesel depuis cinq ans. Elle combine les rôles qu'avaient ses parents à la tête de l'entreprise. Tous deux dans la soixantaine, Marcel et Jacinthe Thuot l'assistent toujours dans la gestion, à titre de président du conseil et de conseillère à la direction.


Marylène, Andrée-Anne et Marjorie, les trois soeurs de Caroline, sont également engagées dans l'entreprise. Toutes quatre dans la trentaine, elles ont des rôles variés, qui vont du développement des affaires à la gestion des réclamations. Elles sont toutes actionnaires de l'entreprise. En fait, des sept actionnaires de Techno Diesel, un seul ne fait pas partie de la famille Thuot.


La décision de garder l'entreprise dans la famille n'a pas été prise du jour au lendemain. «La première fois que mon père a dit qu'on prendrait sa relève, j'avais 12 ans, se rappelle la PDG. Ç'a toujours été une affaire de famille. C'était comme avoir un frère de plus à table, quand on arrivait pour souper : tout le monde racontait sa journée, puis on apprenait ce qui s'était passé dans l'entreprise.»


Naturellement, cette décision a été appliquée avec soin. On a créé une stratégie de gouvernance reposant sur quatre comités qui ont chacun leur rôle dans la prise de décisions : le conseil de famille est plus informel, mais il est épaulé par un comité des actionnaires plus formel, par un comité consultatif composé d'entrepreneurs indépendants et par un comité de gestion réunissant les directeurs des divers services.


Ça peut sembler lourd comme structure administrative, mais c'est essentiel aux yeux de Caroline Thuot. «C'est vrai que ça fait beaucoup de gestion et que, parfois, les décisions sont longues à prendre, mais, quand c'est important, ça prend toujours du temps, philosophe-t-elle. C'est signe que ça compte.»


La formule fait certainement l'affaire des clients et même des gens de Joliette. Pour souligner les 40 ans de Techno Diesel, plus tôt cet été, une trentaine de ses clients de la région ont organisé un défilé de camions dans les rues de la ville. Ce qui soulève une question : où aura donc lieu le défilé des 80 ans de Techno Diesel ?

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Un jeune entrepreneur souhaite encourager la relève à visiter l'Europe

Édition du 22 Septembre 2018 | Marie-Pier Frappier

La brasserie La Chouape, de Saint-Félicien, et Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) lancent un ...

Brault & Martineau: la fille du fondateur devient présidente

Marie-Berthe Des Groseillers prend le relais de son père au moment où le détaillant est au coeur d'une refonte majeure.

OPINION Rien à perdre, tout à apprendre
Édition du 09 Décembre 2017 | Jean-François Venne
Gagner au change ?
Édition du 25 Novembre 2017 | Julie Cailliau
Une histoire de confiance sur trois générations
Édition du 21 Octobre 2017 | Matthieu Charest

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...