Bourse: indécision avant la Fed

Publié le 12/06/2018 à 08:54, mis à jour le 12/06/2018 à 16:24

Bourse: indécision avant la Fed

Publié le 12/06/2018 à 08:54, mis à jour le 12/06/2018 à 16:24

Wall Street a terminé en ordre dispersé mardi, les marchés faisant preuve d'un optimisme prudent après le sommet Trump-Kim et en attendant une décision de la banque centrale américaine sur ses taux directeurs. 


Les investisseurs ont digéré l'issue de la rencontre entre les dirigeants américain et nord-coréen, qui ont affiché leur bonne entente lors d'un tête-à-tête historique ayant abouti à la signature d'un document commun sans percée majeure toutefois concernant le devenir de l'arsenal nucléaire de la Corée du Nord.


Maintenant que cet événement géopolitique est passé sans créer de remous majeurs, les courtiers se concentrent sur la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).


À la clôture


L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a grignoté 25,69 points (+0,16%) à 16 288 points.


À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 1,58 point à 25 320 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 0,17% à 2786 points. L'indice composé du Nasdaq a progressé de 0,57% à 7703 points.


Sur le marché des devises, le dollar canadien se négociait à 76,79 cents US, en baisse de 0,31% par rapport à son cours de la veille.


À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 11 cents US à 66,21 $ US le baril, tandis que celui de l'or a cédé 0,26% à 1299 $ US l'once.


Contexte 


La Bourse de New York avait terminé légèrement dans le vert lundi, occultant le fiasco du G7 pour se concentrer sur une semaine riche en événements politiques et monétaires.


«Les marchés se concentrent sur la Fed après un sommet Kim-Trump positif», a relevé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.


La poignée de main décisive entre les deux dirigeants a eu lieu mardi à Singapour, après des décennies de tensions liées aux ambitions nucléaires de la Corée du Nord.


La réunion entre les deux leaders a abouti à la signature d'un document commun dans lequel le dirigeant nord-coréen s'engage en faveur d'une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».


«La question est bien évidemment de savoir s'il sera respecté», ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.


Les investisseurs se tournent désormais vers les banques centrales, à commencer par la Fed qui se réunit mardi et mercredi.


La Banque centrale américaine s'apprête à relever une nouvelle fois ses taux d'intérêt mercredi pour accompagner la hausse des prix aux États-Unis et anticiper une accélération de la croissance après la relance budgétaire massive de l'administration Donald Trump.


Du côté des indicateurs, les prix à la consommation en mai aux États-Unis sont encore attendus.


Titres en action


Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises. >>>À lire ici<<<




image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.

OPINION Titres en action: Starbucks, Airbus, BlackBerry...
Mis à jour le 22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
À surveiller: BRP, Dollarama et Nemaska Lithium
Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York
21/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...