Bourse: peu de volatilité avec la fermeture des marchés américains

Publié le 23/11/2017 à 09:36, mis à jour le 23/11/2017 à 17:00

Bourse: peu de volatilité avec la fermeture des marchés américains

Publié le 23/11/2017 à 09:36, mis à jour le 23/11/2017 à 17:00

Le principal indice boursier du Canada a stagné jeudi, les matières premières et l'énergie profitant de l'évolution des prix du pétrole et des métaux de base. Les actions financières ont pesé en revanche, les données sur les ventes au détail renforçant les attentes du statu-quo au niveau de la Banque du Canada jusqu'à 2018.


La Bourse de New York est restée fermée ce jeudi et connaîtra une séance écourtée vendredi pour Thanksgiving.


L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance en hausse de 0,72 point à 16 074 points.


Six de ses 10 principaux secteurs ont clôturé dans le rouge, avec des gains concentrés dans les secteurs des ressources, les prix du pétrole et de la plupart des métaux de base ayant augmenté avec un dollar américain plus faible.


Le groupe de l'énergie a ajouté 0,3%, le pétrole brut américain ayant atteint son plus haut niveau en deux ans, l'opérateur de pipeline Enbridge Inc ayant ajouté 1,1% à 47,53 $ CAN.


Le groupe de matériaux a ajouté 0,5%, les prix du cuivre ayant augmenté pendant un cinquième jour.


Le groupe des services financiers a perdu 0,2%.


Les ventes au détail ont augmenté beaucoup moins que prévu en septembre, les prix plus élevés de l'essence ayant été contrebalancés par une baisse des achats de véhicules et de vêtements, ce qui laisse présager une hausse de la croissance économique.


Titres en action


Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, maintient sa recommandation d’achat et sa cible de 50$ pour le titre de Metro(MRU, 41,03$) après la publication de résultats du quatrième trimestre qui ont été conformes à ses modestes attentes. L’analyste estime que la plus grande faculté des dirigeants, l’allocation efficace du capital, sera une fois de plus démontrée avec l’acquisition du Groupe Jean Coutu. L’analyste note que les investisseurs sont sûrement en mode attente envers le titre, jusqu’à ce que l’union avec la chaîne de pharmacies soit finalisée, en avril ou en mai prochain. Il surveille de près l’inflation des aliments, la concurrence accrue et la hausse du salaire minimum en Ontario.


Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, fait bondir sa cible pour le titre de Dollarama(DOL, 160,66$) de 143$ à 161$, comblant ainsi son retard sur la récente appréciation du détaillant montréalais. Elle estime que le bond du titre depuis deux semaines est probablement alimenté par une anticipation de l’accélération de la croissance ainsi qu’une meilleure valorisation des avantages concurrentiels de la chaîne dans un univers du commerce de détail en pleine mutation. L’analyste réitère par ailleurs sa recommandation surperformance.


Irene Nattel, de RBC Marché des capitaux, présente à son tour ses prévisions de résultats du deuxième trimestre pour Alimentation Couche-Tard(ATD.B, 63,97$US). De nombreux facteurs passagers pourraient avoir miné les résultats de l'exploitant de dépanneurs, notamment les ouragans survenus aux États-Unis, l'intégration de l'acquisition de CST Brands et l'expiration de contrats de carburant en Europe. Elle s'attent à un bénéfice de 0,78$US par action, mais ce chiffre pourrait être moindre en raison de l'impact des ouragans. Elle réitère néanmoins sa recommandation surperformance et sa cible de 80$. L'analyste estime que Couche-Tard représente le meilleur rapport risque/rendement dans l'univers de titres qu'elle couvre.


Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux, dit continuer d'aimer le titre de Calian Group(CGY, 34,18$) en raison de la capacité de la direction de renouveller systématiquement ses contrats grâce à la qualité de son offre de services. L'analyste a tenu des rencontres entre les dirigeants et les investisseurs. L'entreprise a l'intention de profiter de son solide bilan pour réaliser des acquisitions de petites et de grandes tailles. M. Poirier maintient sa recommandation d'achat et sa cible de 37$.

À suivre dans cette section


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: Grincheux gâche le décompte de Noël

BLOGUE. Les pros n'ont pas l'humeur à la fête après six semaines de spasmes qui ont évaporé les gains de l'année.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

07/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine? BRP, Cominar, la Laurentienne, et ...

À la une

Uber Canada: une entreprise en croissance

11/12/2018 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Rob Khazzam est un bon exemple que l'emploi de rêve peut nous être offert quand on s'y attend le moins.

Décarbonisation de l'économie: des occasions réelles de 704 G$

11/12/2018 | François Normand

Le marché pour décarboniser l'économie mondiale s'élève à 34 000 G$CA, mais cela ne tient pas compte de la concurrence.

Immobilier: Ivanhoé Cambridge et Claridge reconduisent leur partenariat

11/12/2018 | Martin Jolicoeur

Nouvelle enveloppe de 100M$ pour des participations dans des projets immobiliers de Montréal et Québec.