Les mégatransactions, un mauvais signe ?


Édition du 17 Octobre 2015

Avec l'achat d'EMC par DELL pour 67 G$ US et l'union des brasseurs Anheuser-Busch InBev et SABMiller pour 106 G$ US, ainsi que tous les désinvestissements de General Electric, les fusions et les acquisitions pourraient surpasser le record de 4,1 billions de dollars américains atteint en ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Dell vend ses logiciels de gestion de contenus pour 1,62G$US

12/09/2016 | AFP

ECD (Enterprise Content Division) va être reprise par le groupe OpenText pour 1,62 milliard de dollars, précise Dell.

NTT achète les services TI de Dell pour 3G$

28/03/2016

Ces sociétés de Dell fournissent notamment des services informatiques aux institutions.

À la une

Les «turbulences» aux États-Unis sont une occasion pour le Canada, selon Mitch Garber

13/11/2018 | François Normand

Voici le plan de match du président du conseil d'Investir au Canada pour attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Bourse: Wall Street termine sur une note négative

Mis à jour le 13/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La séance était très hésitante entre la faiblesse du secteur de l’énergie, le repli de grands noms.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

13/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»