Les mégatransactions, un mauvais signe ?


Édition du 17 Octobre 2015

Avec l'achat d'EMC par DELL pour 67 G$ US et l'union des brasseurs Anheuser-Busch InBev et SABMiller pour 106 G$ US, ainsi que tous les désinvestissements de General Electric, les fusions et les acquisitions pourraient surpasser le record de 4,1 billions de dollars américains atteint en ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Dell vend ses logiciels de gestion de contenus pour 1,62G$US

12/09/2016 | AFP

ECD (Enterprise Content Division) va être reprise par le groupe OpenText pour 1,62 milliard de dollars, précise Dell.

NTT achète les services TI de Dell pour 3G$

28/03/2016

Ces sociétés de Dell fournissent notamment des services informatiques aux institutions.

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.