Les marchés : un léger recul dans une journée sans vagues

Publié le 28/07/2010 à 16:20, mis à jour le 28/07/2010 à 16:19

Les marchés : un léger recul dans une journée sans vagues

Publié le 28/07/2010 à 16:20, mis à jour le 28/07/2010 à 16:19

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

Les bourses nord-américaines ont connu un deuxième recul consécutif mercredi, les investisseurs étant déçus par un recul des ventes biens durables pour un deuxième mois consécutif alors qu’on s’attendait à une progression, un autre signe que la reprise serait en train de s’estomper.


La parution du livre beige de la Réserve fédérale américaine a également fait état d’autres signes de perte de vitesse, ce qui n’a pas aidé au moral sur les parquets à New York et Toronto.


De plus, les investisseurs restent attentifs à la baisse de la confiance des consommateurs qui pourraient être le signe d’un ralentissement de la reprise économique.


Somme toute, la journée a tout de même été relativement calme, avec des pertes modérées, souligne Neil Matheson, vice-président économie et gestion de portefeuilles chez Investissements Standard Life. « On a vu plusieurs signes d’instabilité depuis quelque temps, mais ça ne s’est pas manifesté aujourd’hui. »


Selon lui, les investisseurs sont passés en mode attente après les gains des derniers jours. IL faut dire que la première évaluation de la croissance du PIB des États-Unis pour le second trimestre doit être annoncé plus tard cette semaine.


Mais il n’est pas impossible qu’on assiste à une prise de profits depuis hier, ajoute M. Matheson.


PLUS: Une autre fuite au Manitoba plombe les résultats d’Enbridge


Le S&P/TSX a reculé de 30,17 points, pour atteindre 11 686,52 points à Toronto. Teck Ressources s’est déprécié de 1,6 % à 35,33 $ alors que l’entreprise a affirmé que les normes de protection de la flore aquatique feront augmenter le coût d’exploitation de ses mines. En réaction à la fuite d’un oléoduc dans le Michigan, Enbridge a reculé de 1,9 % à 50,59 $.


L’affront de Casey’s qui veut doper la valeur de son titre n’a pas nuit à Couche-Tard qui a gagné 2,5 % à 21,85 $. Comme il fallait s’y attendre l’offre a profité à Casey’s, dont le titre a pris 3,7 % à 37,86 $.


PLUS : Casey’s offre encore plus que Couche-Tard pour ses actions


Chez nos voisins du sud, le Dow Jones a perdu 39,73 points à 10 497,96 points. Le S&P 500 s’est replié de 7,72 points pour atteindre 1 106,12 points. Le Nasdaq a suivi la même trajectoire, effaçant 23,69 points pour atteindre 2 264,56 points.


Le dollar canadien s’est déprécié de 0,20 cent pour atteindre 96,36 cents US.


L’or a progressé de 2.40 $ et se transige à 1 160,40 $ US l’once. Le prix du baril de pétrole a perdu 0,51 $, à 76,99 $ US.


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre


image

Sommet Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre

Sur le même sujet

Bourse: «les entreprises tiennent leurs promesses»

Mis à jour le 24/07/2017

À mi-séance, Wall Street se cherche toujours une direction ce lundi, au début d'une semaine devant ...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour le 24/07/2017

Début de semaine rouge, cible relevée pour BRP et le scénario selon lequel l'action de Transat quadruplerait.

À la une

Big Brother est québécois

24/07/2017 | Alain McKenna

Dans le 1984 d’Orwell, Big Brother est fictif. En 2017, c’est une technologie québécoise bien réelle.

Le dollar canadien a monté vite, peut-être trop vite

24/07/2017 | Yannick Clérouin

Le huard se hisse à 80 cents US, mais plusieurs observateurs croient que l'ascension a été trop rapide.

Les pièges à aubaine font mal!

BLOGUE INVITÉ. Dure journée pour certains investisseurs dans la vente au détail. Attention aux mirages d'aubaine!