Les Bourses terminent en force

Publié le 08/02/2013 à 16:25

Les Bourses terminent en force

Publié le 08/02/2013 à 16:25

Par AFP

Les Bourses nord-américaines ont fermé la semaine en territoire positif. Le Nasdaq et le S&P 500 ont touché des sommets tandis que l’indice S&P/TSX de Toronto a terminé au-dessus du plateau des 12 800 points. Celui-ci a gagné 45 points durant la séance, alimenté par le secteur de l’énergie.


À New York, des données économiques encourageantes et de bons résultats d'entreprises du secteur technologique ont propulsé le Nasdaq et le S&P 500. Le Dow Jones Industrial Average a avancé de 0,35% ou 48,92 points à 13 992,97 points.


Le Nasdaq a lui bondi de 0,91 (+28,74 points) à 3 193,87 points, un niveau plus atteint depuis le 9 novembre 2000.


L'indice élargi Standard and Poor's 500 a de son côté grimpé de 0,57% (+8,54 points) à 1 517,93 points. Il monte lui aussi à un nouveau sommet, parvenant à un niveau plus vu depuis le 6 novembre 2007.


La Bourse de New York a été stimulée par des indicateurs de bon augure pour la croissance mondiale.


Aux Etats-Unis, le déficit commercial s'est contracté plus que prévu en décembre, enregistrant sa plus forte baisse depuis près de quatre ans.


Cette nouvelle donnée suggère "une révision à la hausse du Produit intérieur brut pour le quatrième trimestre", a remarqué Thomas Julien, de Natixis.


Les données sur le commerce extérieur de la Chine publiées plus tôt dans la journée ont aussi "soutenu l'optimisme" du marché, ont remarqué les experts de Wells Fargo.


Pékin a fait état d'un excédent commercial élevé pour janvier, en hausse de 7,7% sur un an, plaçant la deuxième économie mondiale sur une trajectoire favorable pour le début de l'année.


L'Allemagne, première économie européenne, a de son côté signé l'an dernier son meilleur excédent commercial depuis le record de 2007.


Les investisseurs étaient dans le même temps satisfaits des résultats de plusieurs entreprises américaines, en particulier de la performance étonnante du réseau social LinkedIn.


Les chiffres de ce groupe "démontrent qu'on peut être une compagnie du secteur de l'internet et parvenir à diversifier ses revenus au-delà de la publicité, tout en ayant un taux de croissance extrêmement important", a remarqué Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.


Le marché, et en particulier le Nasdaq, était aussi entraîné "par le retour du mort-vivant Apple, qui a repris en quelques séances beaucoup du terrain perdu ces dernières semaines", a ajouté M. Volokhine.


Le marché obligataire s'est affiché en légère baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,954% contre 1,951% jeudi soir et celui à 30 ans à 3,167% contre 3,163%.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Le calendrier de l'investisseur (semaines du 6 et 13 juillet 2015)

Voici les prévisions des analystes concernant les résultats qui seront publiés ces 2 prochaines semaines

Le jargon financier pour les nuls

03/07/2015

Le jargon financier est parfois obscur. Voici 11 termes couramment utilisés qui méritent définitions et explications.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Référendum: non massif et risqué des Grecs

17:42 | AFP

Les Grecs ont nettement rejeté le plan des créanciers de leur pays, précipitant Athènes dans l'incertitude.

Investir en Europe lorsque ça va mal?

BLOGUE. Chercher ses idées d'investissement à partir des mauvaises nouvelles ne constitue qu'un point de départ.

Le calendrier de l'investisseur (semaines du 6 et 13 juillet 2015)

Voici les prévisions des analystes concernant les résultats qui seront publiés ces 2 prochaines semaines