«La russe Mail.ru est deux fois moins chère que Facebook»- Mark Vincent, directeur des placements, Marchés émergents mondiaux, de Standard Life Investments


Édition du 06 Septembre 2014

Les marchés émergents semblent avoir perdu la faveur des analystes nord-américains. L'investisseur peut-il toujours y trouver des occasions ?
Au printemps dernier, nous étions arrivés à un point où tous les stratèges étaient pessimistes. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Facebook investit dans le journalisme local

Mis à jour le 15/01/2019 | AFP

Facebook va, entre autres, créer un fonds spécial en collaboration avec le Pulitzer Center.

Voici pourquoi les lignes aériennes n'aiment pas les bloqueurs publicitaires

15/01/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Vous ne verrez plus la gestion de vos données personnelles du même œil…

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.