«La russe Mail.ru est deux fois moins chère que Facebook»- Mark Vincent, directeur des placements, Marchés émergents mondiaux, de Standard Life Investments


Édition du 06 Septembre 2014

Les marchés émergents semblent avoir perdu la faveur des analystes nord-américains. L'investisseur peut-il toujours y trouver des occasions ?
Au printemps dernier, nous étions arrivés à un point où tous les stratèges étaient pessimistes. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Facebook Dating, le nouveau Tinder?

Ce nouvel outil de rencontres fait ses débuts nord-américains au Canada, jeudi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

03/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Bourse: Apple fait flancher Wall Street

Mis à jour il y a 33 minutes | lesaffaires.com

REVUE DES MARCHÉS. L'exercice avait pourtant commencé dans le vert, les investisseurs étant encouragés par l'inflation.

Titres en action: Canada Goose,Canopy, Premium Brands, Alstom, Tencent, Samsung...

06:53 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.