La Bourse de Toronto affiche une faible baisse

Publié le 20/11/2012 à 12:07, mis à jour le 20/11/2012 à 12:19

La Bourse de Toronto affiche une faible baisse

Publié le 20/11/2012 à 12:07, mis à jour le 20/11/2012 à 12:19

Par La Presse Canadienne

Une légère baisse des cours était observée en milieu de journée à la Bourse de Toronto. L'indice S&P/TSX reculait de 16,04 points à 12 024,36.


De son côté, l'indice Dow Jones de la Bourse de New York reculait de 29,86 points à 12 766,1. Le Nasdaq perdait 4,73 points à 2911,34 et le S&P 500 perdait 1,4 point à 1385,49.


Le dollar canadien concédait 0,14 cent US pour coter 100,2 cents US et le prix du baril de pétrole brut diminuait de 1,06 $ US pour se situer à 88,22 $ US.


Statistique Canada a annoncé que les ventes de gros ont reculé de 1,4 % en septembre pour se chiffrer à 48,8 G$. Exprimées en volume, les ventes en gros se sont repliées de 1,3%.


L'entreprise George Weston a augmenté son dividende trimestriel d'environ 5,6 pour cent pour le porter à 38 cents par action.


La société d'hydrocarbures malaisienne Petronas a présenté une nouvelle offre au gouvernement fédéral dans l'espoir d'obtenir son approbation et de finalement pouvoir mettre la main sur Progress Energy Resources.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street renoue avec les records, Toronto grimpe

31/10/2014 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses nord-américaines ont terminé en hausse, permettant à Wall Street d’atteindre des ...

Le Royaume-Uni rembourse des dettes qui datent des guerres napoléoniennes

31/10/2014 | AFP

Le Royaume-Uni va rembourser des obligations d'État émises pour couvrir des emprunts datant du XVIIIe siècle.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le meilleur véhicule pour s'enrichir à long terme

Mis à jour le 31/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Ce n’est pas parce que le marché boursier fracasse des records qu’il est nécessairement cher.

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

BLOGUE. Pour réduire le risque et bonifier le rendement, une solution consiste à bâtir un portefeuille nord-américain.

Les gentils Américains

Les Américains sont en général affables, mais le système fiscal du pays de l'Oncle Sam est envahissant.