La Bourse de Toronto affiche une faible baisse

Publié le 20/11/2012 à 12:07, mis à jour le 20/11/2012 à 12:19

La Bourse de Toronto affiche une faible baisse

Publié le 20/11/2012 à 12:07, mis à jour le 20/11/2012 à 12:19

Par La Presse Canadienne

Une légère baisse des cours était observée en milieu de journée à la Bourse de Toronto. L'indice S&P/TSX reculait de 16,04 points à 12 024,36.


De son côté, l'indice Dow Jones de la Bourse de New York reculait de 29,86 points à 12 766,1. Le Nasdaq perdait 4,73 points à 2911,34 et le S&P 500 perdait 1,4 point à 1385,49.


Le dollar canadien concédait 0,14 cent US pour coter 100,2 cents US et le prix du baril de pétrole brut diminuait de 1,06 $ US pour se situer à 88,22 $ US.


Statistique Canada a annoncé que les ventes de gros ont reculé de 1,4 % en septembre pour se chiffrer à 48,8 G$. Exprimées en volume, les ventes en gros se sont repliées de 1,3%.


L'entreprise George Weston a augmenté son dividende trimestriel d'environ 5,6 pour cent pour le porter à 38 cents par action.


La société d'hydrocarbures malaisienne Petronas a présenté une nouvelle offre au gouvernement fédéral dans l'espoir d'obtenir son approbation et de finalement pouvoir mettre la main sur Progress Energy Resources.


 

À suivre dans cette section

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: le S&P 500 à un nouveau sommet

29/08/2014 | AFP

Toronto efface ses pertes des deux dernières séances.

Fonds communs: la sous-performance de votre gestionnaire doit-elle vous inquiéter?

29/08/2014 | Jean Gagnon

Environ 80% des gestionnaires de fonds communs accusent un retard sur le S&P 500 en 2014.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Holvi, la start-up finlandaise qui veut remplacer les banques

31/08/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Rencontre avec un jeune entrepreneur qui a lancé une banque en ligne.

Hong Kong: une ville divisée

08:22

Hong Kong connaît l'une de ses plus graves crises politiques depuis sa rétrocession à la Chine en ...

L'homme qui a sauvé le lac Mégantic

Édition du 30 Août 2014 | Dominique Froment

Denis Millette en avait vu des catastrophes naturelles; mais en milieu urbain et aussi émotive, jamais !