Bourses: Toronto recule légèrement, le huard plombé par des données écomiques

Publié le 15/02/2013 à 10:54, mis à jour le 15/02/2013 à 10:58

Bourses: Toronto recule légèrement, le huard plombé par des données écomiques

Publié le 15/02/2013 à 10:54, mis à jour le 15/02/2013 à 10:58

Par lesaffaires.com

Les Bourses nord-américaines ont amorcé la séance de vendredi sur une note contrastée, les investisseurs accueillant positivement une salve d'indicateurs américains dans l'attente de l'issue d'une réunion du G20 à Moscou: le Dow Jones avance de 10 points, mais Toronto recule de 22 points.


L'indice S&P 500 est pratiquement au point neutre: il gagne 0,5 point à 1521. Le Nasdaq gagne 2,6 points à 3201.


Le dollar canadien chute de près de 0,7 % à 99,3 cents américains, heurté par les données sur les ventes des fabricants publiées par Statistique Canada vendredi. Les ventes des fabricants ont diminué de 3,1% en décembre pour s'établir à 48 G$, ce qui représente la plus forte baisse depuis mai 2009.


La Bourse de New York avait peu bougé jeudi, hésitant jusqu'à la fin de la séance entre les craintes liées à la situation économique en zone euro ou au Japon et une salve de méga fusions et acquisitions sur le marché américain: le Dow Jones avait perdu 0,07% à 13.973,39 points et le Nasdaq avait grappillé 0,06% à 3.198,66 points.


Et les indices ont débuté la séance vendredi en faisant presque du surplace "car les marchés américains seront fermés lundi" en raison d'un jour férié aux Etats-Unis (President's day) et les courtiers "attendent le communiqué qui sera diffusé à la fin de la rencontre des dirigeants du G20" à Moscou, ont noté les analystes de Charles Schwab.


Les ministres des Finances des principaux pays riches et émergents doivent notamment évoquer les questions de change après les inquiétudes déclenchées par la récente chute du yen.


Les indices se sont par la suite orientés vers la hausse après la diffusion d'indicateurs de bon augure pour l'économie des Etats-Unis.


L'activité manufacturière de la région de New York s'est notamment redressée après avoir reculé pendant six mois d'affilée, et le moral des ménages s'améliore aux Etats-Unis, selon un indice de confiance des consommateurs américains de février.


Seul bémol: la production industrielle a légèrement reculé en janvier dans le pays alors que les analystes s'attendaient à une hausse.


Les marchés semblent surtout "se consolider après les gains" enregistrés depuis le début de l'année, qui ont amené le Dow Jones et le S&P 500 à quelques encâblures de leurs plus hauts historiques, a remarqué Fred Dickson, de DA Davidson.


Titres en action


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Les sanctions contre Moscou ébranlent le moral de Wall Street

29/07/2014 | AFP

Wall Street a succombé à une petite vague d'inquiétudes mais Toronto reste stable.

L'avant-dernier paragraphe du communiqué de la Fed

29/07/2014 | Jean Gagnon

Les effets sont majeurs dès que la banque centrale évoque un changement de politique. Ce moment de vérité approche.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Moody's maintient la cote de crédit du Québec

29/07/2014

L'agence de notation maintient la cote du Québec, mais estime ambitieuses les cibles de croissance des dépenses.

Obama: nouvelles sanctions contre la Russie mais pas de «guerre froide»

29/07/2014

Le président américain, Barack Obama, a annoncé mardi de nouvelles sanctions économiques ...

À quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points

À quand la bulle du S&P 500? Pas avant 2035 points