Bourses: New York rebondit, Toronto ralentie par les ressources

Publié le 26/02/2013 à 10:35, mis à jour le 26/02/2013 à 10:39

Bourses: New York rebondit, Toronto ralentie par les ressources

Publié le 26/02/2013 à 10:35, mis à jour le 26/02/2013 à 10:39

Par lesaffaires.com

L'action de Home Depot grimpe de 6 % sur de bons résultats. Photo: Bloomberg

Les Bourses américaines rebondissent mardi, après avoir signé la veille leur pire séance de l'année, portées par de bons chiffres économiques et de bons résultats. Pour sa part, Toronto affiche une faible baisse en raison du repli des titres d’énergie et des matériaux.


Vers 10h15, le S&P/TSX cède 31 points ou 0,2 % à 12 619. À New York, le Dow Jones avance de 81 points ou 0,6 % à 13865 et le S&P 500 prend 4 points à 1492. Le Nasdaq ajoute 3 points à 3119.


Le dollar canadien affiche une autre perte: il cède 0,5 % à 97,10 cents américains.


La Bourse de New York avait enregistré lundi son recul le plus important sur une séance depuis novembre, craignant une situation politique instable en Italie, et nerveuse à l'approche d'une date butoir cruciale pour le budget américain: le Dow Jones avait perdu 1,55%, et le Nasdaq 1,44%.


Faisant fi de l'effondrement des bourses européennes et asiatiques, que la perspective d'une Italie ingouvernable au lendemain d'élections législatives faisait dévisser, Wall Street affichait une nette tendance à la hausse en début de séance.


«Wall Street profite notamment de résultats meilleurs que prévu du membre du Dow Home Depot, mais aussi de Macy's et de Saks, (...) accompagnés d'une nouvelle hausse des prix des logements aux Etats-Unis», ont constaté les experts de Charles Schwab.


Selon l'enquête Case-Shiller publiée mardi par Standard and Poor's, les prix des logements ont augmenté en décembre pour le onzième mois d'affilée aux Etats-Unis.


Les courtiers surveillaient également la publication dans la matinée des ventes de logements neufs en janvier et des chiffres de la confiance des consommateurs en février.


En outre, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) «se rend à Washington aujourd'hui dans le cadre de son rapport semi-annuel» de politique monétaire, a souligné Chris Low, de FTN Financial.


«Il devra y affronter des questions difficiles, de la part d'élus sceptiques quant aux bienfaits de sa politique monétaire» ultra-accommodante par rapport à ses coûts, "sachant que, depuis la publication des minutes (de la dernière réunion de la Fed) nous savons que des membres de l'institution en doutent aussi", a-t-il précisé.


Parmi les titres qui bougent mardi, l’action de BMO gagne 0,75 $ à 63,68 $, après avoir dévoilé des résultats supérieurs aux prévisions à son premier trimestre.


Le géant de la rénovation Home Depot grimpe de 6 % ou 3,86 $ US à 67,77$ US, après avoir affiché un bond de 32 % de ses bénéfices au quatrième trimestre.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: Toronto et New York ferment au vert

24/10/2014 | AFP

Les marchés boursiers ont poursuivi leur ascension, aidés par les bons résultats ...

Métaux hebdo: l'or rechute sur de prises de bénéfices

24/10/2014 | AFP

L'or a brièvement continué sur sa lancée haussière en début de semaine, montant ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.