Bourse: Wall Street vit un retour hésitant, le pétrole flambe

Publié le 26/12/2012 à 10:16, mis à jour le 26/12/2012 à 10:28

Bourse: Wall Street vit un retour hésitant, le pétrole flambe

Publié le 26/12/2012 à 10:16, mis à jour le 26/12/2012 à 10:28

Par Stéphane Rolland

Photo: Bloomberg

Les marchés américains sont presque immobiles, mais le cours du pétrole bondit au retour de Noël. Les investisseurs retiennent leur souffle avant l’échéance du précipice fiscal au jour de l’An. La Bourse de Toronto est fermée pour l’Après Noël.


Le président Barack Obama a écourté ses vacances pour trouver un compromis avec les républicains. Si les élus ne s’entendent pas sur une solution de rechange, des réductions de dépenses et augmentations d’impôt de 600 G $ US auront lieu à partir du premier janvier.


Vers 10 h 15, le S&P 500 gagne 1 point, ou 0,08%, à 1 427 points. Le Dow Jones monte de 23 points, ou 0,18%, à 13 163 points. Le Nasdaq ajoute 3 points, ou 0,11% à 3016 points.


Le prix du pétrole gagne 2,61% à 90,92 $ US. La région du Kurdistan irakien a décidé d’arrêter ses exportations de pétrole tant que Bagdad n’honorera pas des paiements qu’elle devait effectuer.


L’or monte de 7$ US, ou 0,39%, à 1 666 $ US.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourses: les marchés avancent sans enthousiasme

17/04/2014 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses nord-américaines ont connu une séance contrastée. Alors que Toronto pouvait surfer sur ...

Dollar Tree : un rendement de plus de 5 000 % en 19 ans

17/04/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. La société américaine Dollar Tree (DLTR) a fait le saut en bourse en mars 1996, il y a 19 ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Pourquoi le secteur de l’énergie peut continuer à se démarquer

Le secteur de l’énergie devrait profiter des cours du pétrole et du gaz et de la rotation vers les secteurs sous-évalués