Bourse: Wall Street vit un retour hésitant, le pétrole flambe

Publié le 26/12/2012 à 10:16, mis à jour le 26/12/2012 à 10:28

Bourse: Wall Street vit un retour hésitant, le pétrole flambe

Publié le 26/12/2012 à 10:16, mis à jour le 26/12/2012 à 10:28

Par Stéphane Rolland

Photo: Bloomberg

Les marchés américains sont presque immobiles, mais le cours du pétrole bondit au retour de Noël. Les investisseurs retiennent leur souffle avant l’échéance du précipice fiscal au jour de l’An. La Bourse de Toronto est fermée pour l’Après Noël.


Le président Barack Obama a écourté ses vacances pour trouver un compromis avec les républicains. Si les élus ne s’entendent pas sur une solution de rechange, des réductions de dépenses et augmentations d’impôt de 600 G $ US auront lieu à partir du premier janvier.


Vers 10 h 15, le S&P 500 gagne 1 point, ou 0,08%, à 1 427 points. Le Dow Jones monte de 23 points, ou 0,18%, à 13 163 points. Le Nasdaq ajoute 3 points, ou 0,11% à 3016 points.


Le prix du pétrole gagne 2,61% à 90,92 $ US. La région du Kurdistan irakien a décidé d’arrêter ses exportations de pétrole tant que Bagdad n’honorera pas des paiements qu’elle devait effectuer.


L’or monte de 7$ US, ou 0,39%, à 1 666 $ US.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

La force de Facebook c'est que vous ne pouvez pas le quitter

06:46 | Jean Gagnon

Essayez seulement de fermer votre compte Facebook, et vous comprendrez ce qui fait la force de ce réseau social. ...

Bourse: Facebook soulève le S&P 500, Toronto au neutre

Les comptes trimestriels applaudis du réseau social Facebook ont aidé l'indice élargi S&P 500 ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier : l’art de gagner du temps

Au minimum Bombardier trouve un moyen de faire patienter les investisseurs et leur donnent une nouvelle raison d'espérer

Le patron de Facebook plus riche que les fondateurs de Google

La capitalisation de Facebook est en voie de dépasser celle d'IBM et surclasse déjà Coca-Cola.

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ non réclamés par les contribuables

Ottawa est assis sur plus de 730 millions $ de remboursements d'impôt et de chèques du gouvernement non ...