Bourse: Wall Street clôture la semaine en hausse

Publié le 03/08/2018 à 10:07, mis à jour le 03/08/2018 à 16:47

Bourse: Wall Street clôture la semaine en hausse

Publié le 03/08/2018 à 10:07, mis à jour le 03/08/2018 à 16:47

[Photo: Rick Tap sur Unsplash]

Wall Street a terminé en hausse vendredi, peu affectée par une nouvelle escalade des tensions entre Washington et Pékin et tirant parti d’une modeste hausse des salaires dans un rapport mensuel sur l’emploi.


Selon les résultats définitifs à la clôture, l’indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,54 %, à 25 462,58 points.


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s’est apprécié de 0,12 %, à 7 812,01 points.


L’indice élargi S&P 500 a pris 0,46 % à 2 840,35 points.


Sur la semaine, les trois indices s’inscrivent en hausse, le Dow Jones a pris 0,05 %, le Nasdaq 0,96 % et le S&P 500 0,76 %.


À Toronto, le S%P/TSX a lui aussi clôtué en hausse de 0,07% à 16 420,24 points.


Le dollar canadien était en hausse à la fermeture de 0,23% à 0,7695$ US. 


Selon le rapport mensuel officiel sur l’emploi américain, toujours très étudié par les marchés, le taux de chômage aux États-Unis a légèrement baissé en juillet à 3,9 % et le nombre de créations d’emplois (157 000) a été moins élevé qu’attendu.


Cependant, « le rapport a montré l’absence de pressions inflationnistes sur les salaires, c’est positif pour les marchés », a réagi Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.


Le salaire horaire moyen, particulièrement surveillé alors que la Fed veut juguler toute accélération de l’inflation, a progressé de seulement 0,26 % à 27,05 dollars. Cela représente une hausse des rémunérations de 2,7 % sur l’année, en dessous de l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation CPI (2,9 % sur un an en juin).


Cela ne remet toutefois pas en cause, de l’avis de nombreux analystes, l’anticipation de deux nouvelles hausses de taux directeurs de la banque centrale américaine (Fed) d’ici la fin de l’année, en plus des deux hausses déjà effectuées.


Le marché a en revanche été peu touché par le dernier ping-pong verbal entre Washington et Pékin sur le front des menaces commerciales.


La Chine s’est dite vendredi prête à imposer de nouveaux droits de douane sur environ 60 milliards de dollars de biens américains en réponse à des menaces américaines formulées mercredi.


Le conseiller économique de la Maison-Blanche Larry Kudlow a tourné en dérision ces menaces vendredi, affirmant en outre que la seconde puissance économique mondiale battait de l’aile.


« Il est un peu surprenant de voir les marchés ne pas réagir plus brutalement aux nouvelles tensions commerciales, j’imagine qu’ils s’y habituent », a relevé Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.


Le marché obligataire se détendait un peu : le rendement sur la dette américaine à dix ans évoluait à 2 951 %, contre 2 986 % jeudi à la clôture, et celui à 30 ans à 3 094 %, contre 3 118 % la veille.


 La Bourse de Francfort a fini vendredi en hausse, le Dax gagnant 0,55 %, malgré de nouvelles menaces de représailles commerciales à l’encontre des États-Unis par la Chine. L’indice vedette a gagné 69,43 points sur la séance pour finir à 12 615,76 points. Le MDax des valeurs moyennes a, de son côté, pris 0,29 %, à 26 877,79 points.


La Bourse de Paris a terminé en hausse vendredi de 0,33 % après la publication du rapport sur l’emploi américain, dernier rendez-vous majeur avant la trêve estivale. L’indice CAC 40 a pris 18 points à 5 478,98 points dans un volume d’échanges modéré de 2,9 milliards d’euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,68 %.


La Bourse de Londres a fini vendredi en nette hausse de 1,10 %, dans un contexte de faiblesse de la livre et dopée par RBS, qui a annoncé le versement d’un dividende. À la clôture, l’indice FTSE-100 des principales valeurs est monté de 83,17 points à 7 659,10 points, se reprenant après deux séances de forte baisse. Sur la semaine, l’indice a perdu 0,55 %.


 

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 20 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

«Middleby peut encore croître»

Édition du 22 Septembre 2018 | Stéphane Rolland

STÉPHANE ROLLAND - Les actions des pays émergents sont entrées dans un marché baissier. Ce contexte a-t-il eu une ...

Dollarama revient sur terre

Édition du 22 Septembre 2018 | Dominique Beauchamp

Des ventes moins fortes que prévu durant deux trimestres consécurtifs ont fait tomber Dollarama (DOL, 41,15 $) de son ...

À la une

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

Il y a 49 minutes | lesaffaires.com

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour il y a 3 minutes | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.

Les 450 professionnels de Loto-Québec bientôt en grève durant 9 jours

Quelque 450 professionnels de Loto-Québec débraieront durant 9 jours à compter de samedi.