Bourse: Wall Street termine en baisse au début d'une semaine chargée; Exfo au sommet

Publié le 25/04/2016 à 10:26, mis à jour le 25/04/2016 à 17:06

Bourse: Wall Street termine en baisse au début d'une semaine chargée; Exfo au sommet

Publié le 25/04/2016 à 10:26, mis à jour le 25/04/2016 à 17:06

(Photo: Bloomberg)

Wall Street a fini en baisse lundi, à l'image des grandes Bourses européennes et asiatiques, les investisseurs rechignant à s'engager au début d'une semaine chargée en résultats d'entreprise et en actualité macroéconomique.


À Toronto, l'indice S&P/TSX a reculé de 78,01 points, ou de 0,56%, à 13 795,99 points.


Le dollar canadien s'échangeait à 78,91 cents US, en baisse de 0,01 cent par rapport à la fermeture de vendredi.


À New York, le S&P 500 a baissé de 3,79 points, ou 0,18%, à 2 087,79 points.


Le Dow Jones a cédé 26,51 points, ou 0,15%, à 17 977,24 points.


Le Nasdaq a perdu 10,44 points, ou 0,21%, à 4 895,79 points.


À Toronto, le titre d'Exfo (Tor., EXF) a touché un sommet annuel de 5,50$, tout comme Rona (Tor., RON) à 23,88$.


Une semaine chargée


«On a un gros calendrier cette semaine, c'est peut-être pour ça que les investisseurs sont timorés», a commenté Jack Ablin, chez BMO Private Bank, en référence notamment à la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale mardi et mercredi, et à la première estimation du Produit intérieur brut du premier trimestre jeudi.


En outre, «le marché est cher», après avoir frôlé des records la semaine dernière, donc «il faut qu'il y ait une pluie de bonnes nouvelles pour que les investisseurs achètent», a ajouté M. Ablin.


Jusqu'à présent «les résultats (d'entreprises) ont été pour la plupart meilleurs que prévu, mais les attentes avaient été revues en baisse», et à la veille des résultats d'Apple (-0,57%), l'une des plus grandes capitalisations boursières au monde, «on peut comprendre qu'il y ait un peu de nervosité», a déclaré Bill Lynch, chez Hinsdale Associates. 


En attendant, «un peu de prises de bénéfices, ça se comprend» après que Wall Street a frôlé des records la semaine dernière, d'autant qu'entre temps d'autres grandes valeurs technologiques, comme Intel (-0,79%), Microsoft (+0,64%) et Google (+0,61%) ont déçu, a souligné M. Lynch.


Du côté économique, les nouvelles n'étaient pas particulièrement positives lundi, avec un recul des prix du pétrole, et des ventes de maisons neuves aux États-Unis qui ont affiché un recul décevant en mars. 


Les analystes de Charles Schwab ont relevé que l'indice manufacturier de la région de Dallas (Texas, sud) avait fait état d'une dégradation inattendue en avril par rapport à mars, alors que les économistes avaient espéré une légère amélioration.


Des fusions animent le marché


Le groupe de presse Gannett, propriétaire notamment de USA Today, a bondi de 6,47% à 16,79 dollars après avoir fait une offre sur son concurrent Tribune Publishing, surtout connu pour le Chicago Tribune et le Los Angeles Times. Cette offre non sollicitée à 815 millions de dollars représente une prime de 63% sur le cours de clôture de vendredi, et lundi Tribune Publishing s'est envolé de 52,93% à 11,50 dollars.


Le câblo-opérateur Charter Communications a bondi de 4,60% à 207,01 dollars après que les autorités américaines l'ont autorisé, sous conditions, à acheter ses concurrents Time Warner Cable (+4,06% à 209,63 dollars) et Bright House Network, non coté.


Le groupe de services pétroliers Halliburton, souffrant toujours de la chute des investissements du secteur, a baissé de 1,96% à 40,04 dollars après avoir annoncé un plongeon de 40% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.


Xerox a plongé de 13,34% à 9,68 dollars après l'annonce d'un bénéfice trimestriel et de prévisions un peu décevants. Le chiffre d'affaires du premier trimestre a baissé un peu moins que prévu, de 4%, et le groupe du Connecticut (nord-est) a annoncé une accélération de son plan de réduction des coûts.


Le fonds d'investissements KKR a perdu 3,01% à 14,49 dollars après l'annonce d'une perte au premier trimestre, invoquant la volatilité des marchés de capitaux mondiaux.


Le laboratoire pharmaceutique en difficulté Valeant a cédé 2,28% à 35,16 dollars malgré l'annonce qu'il s'était trouvé un nouveau patron en la personne de Joseph Papa, 60 ans, qui a démissionné de son concurrent Perrigo (-18,09% à 99,40 dollars).


Goldman Sachs a cédé 1,00% à 165,09 dollars après l'ouverture de GS Bank, qui permet à tous les Américains qui le veulent d'ouvrir un compte épargne dans l'une des plus prestigieuses banques d'investissement au monde. 


Le marché obligataire a reculé. En fin d'après-midi, le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 1,906% contre 1,889% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,732% contre 2,706% avant le week-end.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

16/02/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.