Bourse: Dollarama a flirté avec les 140$

Publié le 08/09/2017 à 09:48, mis à jour le 08/09/2017 à 16:52

Bourse: Dollarama a flirté avec les 140$

Publié le 08/09/2017 à 09:48, mis à jour le 08/09/2017 à 16:52

Par lesaffaires.com

(Transat)

L'indice canadien est repassé sous le seuil psychologique des 15000 points ce vendredi. Wall Street a terminé en ordre dispersé vendredi, peinant à trouver une direction franche face aux incertitudes sur les conséquences des ouragans sur l'économie américaine.


L'action de Dollarama a enregistré un nouveau record d'altitude, bondissant de 3,55% à 139,50$ grâce aux commentaires d'analystes (lire ci-dessous).


«Le marché a été étonnamment résistant cette semaine face à toutes les informations qui lui sont tombées dessus, qu'il s'agisse des menaces de la Corée du Nord, des nouveaux rebondissements sur le plafond de la dette ou des préparations pour un nouveau désastre naturel», a estimé David Levy de Republic Wealth Advisors.


Voici l'état de la situation (clôture)


S&P/TSX -0,26% à 14985 points
S&P 500 -0,00%
à 2461 points
Dow Jones +0,21% à 21797 points
Nasdaq -0,27% à 6360 points
Dollar canadien -0,15% à 0,8235 $US
Once d'or +0,08% à 1351 $US
Baril de pétrole WTI -1,71% à 47,56 $US


Dans ce contexte, «les investisseurs ont, semble-t-il, eu tendance à sélectionner des secteurs en particulier», a-t-il remarqué en mettant en avant la bonne tenue des valeurs de la santé ou les difficultés des titres de la finance.


Alors que le sud des Etats-Unis, à peine remis de l'ouragan Harvey, s'apprête à être de nouveau frappé par l'ouragan Irma, «les investisseurs cherchent à mieux comprendre les implications pour les divers secteurs, les entreprises et l'économie en général», a aussi estimé Jack Ablin de BMO Private Bank. 


Avec tous ces risques planant sur l'économie, «se dégage l'idée que la Réserve fédérale pourrait écarter l'idée d'un relèvement des taux d'intérêt à court terme», a-t-il relevé.


Alors que s'éloigne cette perspective, les rendements des bons du Trésor américain sur le marché obligataire sont descendus récemment à des niveaux plus vus depuis l'élection de Donald Trump en novembre 2016.


Sur la semaine, le Dow Jones a perdu 0,86%, le Nasdaq 1,17% et le S&P 500 0,61%.


Titres en action 


Les analystes reviennent sur les résultats de Dollarama(Tor., DOL). Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, souligne que la chaîne de magasins de produits bon marché a dévoilé des résultats supérieurs à ses prévisions et que l'offre de produits à prix plus élevés est un véritable succès. Il hausse ses prévisions de bénéfice par action pour l'exercice 2018, de 4,29$ à 4,48$, ainsi que pour 2019, de 4,95$ à 5,19$. Compte tenu de la performance à long terme du détaillant, il gonfle le multiple d'évaluation qu'il accorde au titre, de 28 à 30 fois le bénéfice prévu. M. Howlett fait passer sa recommandation de neutre à achat et sa cible de 134$ à 154$. Kenric S. Tyghe, de Raymond James, fait passer sa cible de 140$ à 143$.


De son côté, la Financière Banque Nationale renouvelle une recommandation «surperformance» et hausse sa cible à 145$ après des résultats jugés solides. Au deuxième trimestre, le détaillant rapporte un bénéfice de 1,15$ par action, comparativement à 0,88$ l'an dernier, à une attente maison à 1,05$ et à un consensus à 1,04$.


Transat (TRZ, 9,08$): résultats conformes. Valeurs mobilières TD réitère une recommandation «conserver». Tim James indique qu'en ajustant le bénéfice pour exclure une perte de change de 4,4 M$, le résultat serait plutôt de 0,82$ par action, ce qui fait que la société a livré une performance opérationnelle supérieure aux attentes. L'analyste recommande aux investisseurs d'attendre avant d'acquérir le titre afin d'obtenir plus de détails sur le plan d'investissement hôtelier de Transat.


Le principal détaillant de vêtements pour femmes du pays, Reitmans Canada(RET.A, 4,16$), a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes à son deuxième trimestre. L’exploitant de magasins montréalais a dégagé un bénéfice net de 9,7M$ ou 0,15$ par action, contre 9M$ ou 0,14$ l’action à la même période l’an dernier. Les analystes tablaient sur un bénéfice de 0,10$ par action. Les ventes ont reculé de 1,3% à 251,1M$, tandis que l’entreprise compte 55 magasins de moins. Les ventes comparables, qui mesurent la performance des établissements ouverts depuis au moins un an, ont augmenté pour un treizième trimestre consécutif, soit de 2,5%. Le titre de Reitmans a reculé de 28% cette année et se négocie près de son creux annuel.


Le détaillant de thé montréalais Davids Tea(DTEA, 5,10$US) a dévoilé une augmentation de 11,2% de ses recettes à son deuxième trimestre, mais les ventes des boutiques ouvertes depuis au moins un an ont reculé de 0,9%. La société a encaissé une perte nette ajustée de 4,2M$ ou 0,16$ par action, contre une perte de 2,3M$ ou 0,09$ l’action à la même période l’an dernier. Les analystes tablaient sur une perte de 0,13$ par action. Le titre de David’s Tea a fléchi de 26% à ce jour en 2017.


Drew McReynolds, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible pour le titre de Transcontinental(TCL.A, 25,96$) de 26$ à 27$, tout en réitération sa recommandation neutre. L'analyste souligne que les résultats du troisième trimestre ont été meilleurs que prévu, grâce à la croissance dans ses deux principales divisions. L'analyste se montre de plus en plus confiant à l'égard de la transformation en cours chez l'éditeur de Les Affaires, imprimeur et emballeur et note que les acquisitions restent le principal facteur à surveiller.


 


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Bourse: la géopolitique mine l'appétit pour le risque

Mis à jour à 17:06 | lesaffaires.com

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé vendredi, penchant pour la prudence face aux tensions géopolitiques.

Bourse: Wall Street freinée par Apple

Mis à jour le 21/09/2017 | lesaffaires.com

Wall Street a terminé en baisse jeudi, faisant une pause dans sa course aux records au lendemain d'une ...

À la une

Pourquoi le Château Laurier a mesuré son empreinte sociale

BLOGUE. Le Château Laurier est la première entreprise québécoise à mesurer son empreinte sociale.

Rumeurs de fusion: Siemens tourne le dos à Bombardier

Après des rumeurs de rapprochement avec Bombardier, Siemens se tourne vers Alstom.

«Les technologies ne servent à rien si les employés les ignorent»

CONFÉRENCE. L'usine 4.0 c'est bien beau, à condition d'intégrer les technologies dans la culture de l'entreprise.