Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 24/08/2018 à 07:47

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 24/08/2018 à 07:47

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. (Photo: Getty)

1- Le patron de la banque centrale américaine, Jerome Powell, officiera vendredi à la grand-messe des banquiers centraux à Jackson Hole sur fond de tensions commerciales qui menacent la croissance et de piques répétées de Donald Trump contre les hausses des taux de la Fed.


Le traditionnel symposium économique, qui a démarré jeudi pour sa 32e année dans la prestigieuse station de montagne du Wyoming, réunit le gotha des banques centrales et des économistes sur des sujets académiques pointus. Cette année, le thème imposé se lit ainsi: «Changement des structures du marché et implication pour la politique monétaire».


Il n'est pas sûr que Jerome Powell, dans son discours attendu vendredi, se détourne du sujet imposé pour confronter les déclarations intempestives du président Trump sur la montée des taux d'intérêt ou pour évoquer le nuage que représente pour l'économie américaine l'escalade des tarifs douaniers contre la Chine.


Cette semaine, Donald Trump a récidivé dans ses critiques de la banque centrale, qui avait déjà été sa cible en juillet. Il s'est dit «pas emballé» par Jerome Powell, un avocat de la finance qu'il a choisi lui-même pour remplacer Janet Yellen à la tête de la réserve fédérale en février.


 


2- C’est jour de lancement chez Samsung, qui dévoile son téléphone intelligent Samsung Galaxy Note 9 à travers le monde. Le téléphone est un peu plus large que ses prédécesseurs, est résistant à l’eau et peut être chargé sans être branché.


Doté d'une connectivité Bluetooth, il pourra être utilisé comme une télécommande, permettant notamment de déclencher le téléphone à distance pour prendre une photo.


Le premier fabricant mondial de puces mémoires a aussi gonflé les performances de son dernier modèle pour les jeux vidéo. Pour attirer les amateurs de jeux, il s'est assuré l'exclusivité temporaire sur smartphone du jeu du moment, Fortnite.


Selon plusieurs médias spécialisés, le Galaxy Note 9 devrait être le smartphone grand public le plus cher au monde, dans sa version 512 Go. Son prix sera de 1250$US aux États-Unis, contre 1000$US pour la version 128 Go, soit plus que l'iPhone X dans sa version 256 Go, vendu autour de 1150$US.


 


3- Les marchés boursiers américains se dirigent vers une ouverture en légère hausse vendredi. Les contrats à terme sur les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq grimpaient respectivement de 0,23%, de 0,24% et de 0,28% vers 7h30.


En Europe, les indices pointent au vert à la mi-séance. À Londres, le FTSE 100 gagne 0,17% à 7 575 points. À Paris, le CAC 40 progresse de 0,46% à 5 444 points. À Francfort, le Dax s’apprécie de 0,19% à 12 388 points.


 


4- La Bourse de Hong Kong a clôturé en baisse vendredi, les marchés restant prudents face à un conflit commercial qui s'envenime malgré la reprise du dialogue entre Washington et Pékin.


L'indice Hang Seng de Hong Kong a glissé de 0,43% (118,59 points), à 27 671,87 points.


En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a gagné 0,18% (ou 4,81 points) à 2 729,43 points, mais celui de Shenzhen a perdu 0,23% (3,36 points) à 1 460,33 points.


Les investisseurs à Hong Kong marquaient une pause après une semaine globalement en hausse, dopée par la reprise des discussions entre la Chine et les États-Unis, mais qui se sont terminées jeudi sans qu'aucune avancée notable n'ait été annoncée.


La Chine a toutefois affirmé vendredi que ses discussions bilatérales avec les États-Unis avaient été «constructives et franches».


Au Japon, l'indice Nikkei a clôturé la journée sur un gain de 0,85% à 22 601 points.


 


5- Les États-Unis ont accusé jeudi la Chine de déstabiliser les relations sino-taïwanaises après que le Salvador eut annoncé cette semaine avoir cessé ses relations diplomatiques avec Taipei et des les avoir nouées en revanche avec Pékin.


«Les États-Unis vont continuer à s'opposer à la déstabilisation par la Chine des relations sino-taïwanaises et à son ingérence politique dans l'hémisphère occidental», a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.


«C'est une décision qui affecte non seulement le Salvador, mais aussi la santé économique et la sécurité de l'ensemble de la région des Amériques», a ajouté la même source, précisant que les États-Unis allaient réévaluer ses liens avec le Salvador.


La Chine et Taïwan se livrent depuis des années une concurrence diplomatique dans les pays en développement. Les aides économiques sont les outils souvent utilisés pour monnayer une reconnaissance diplomatique.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.