Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/04/2017 à 07:25, mis à jour le 21/04/2017 à 07:49

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 21/04/2017 à 07:25, mis à jour le 21/04/2017 à 07:49

Par lesaffaires.com

Les policiers sont bien en vue au lendemain des attentats qui ont fait un mort et deux blessés sur les Champs-Élysées, à Paris. (Photo: Getty)

1- Au lendemain des attentats à Paris, qui ont fait un mort et deux blessés, les marchés boursiers du Vieux-Continent montrent leur résilience à mi-séance. À Paris, le CAC-40 recule de 0,46%. À Londres, le FTSE 100 baisse de 0,08%. À Frankfort, le DAX avance de 0,12%. Le premier tour des élections présidentielles françaises aura lieu dimanche, sous sécurité renforcée.


En Asie, les indices ont terminé la journée sans direction. Au Japon, le Nikkei a grimpé de 1,03%. En Chine, le Hang Seng a perdu 0,15%, tandis que le Shanghai Composite gagnait 0,03%.


2- Après le fiasco du téléphone intelligent Galaxy Note 7, dont certains exemplaires ont explosé à la suite d'une surchauffe de la pile, Samsung revient à la charge avec le Galaxy S8 dont le lancement a lieu aujourd'hui aux États-Unis. 


Le nouveau modèle sera le premier à être équipé du nouvel assistant de Samsung, Bixby, qui doit devenir un rival au logiciel Siri, d'Apple. Samsung a toutefois prévenu les marchés que Bixby ne serait pas doté de toutes ses fonctions pour le lancement. 


3- Aux États-Unis, dans les négociations précédant l'ouverture, les indices évoluent sans tendance. Le Nasdaq grimpe de 0,15% et le S&P 500 gagne 0,05%, mais le Dow Jones recule de 0,01%.


4- À l'agenda économique, Statistique Canada rend public son indice des prix à la consommation. (8h30)


Réunion des ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales des pays du G20, du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Washington.


Aux États-Unis, on dévoilera ce matin les chiffres sur les ventes de maisons existantes pour le mois de mars. (10h00)


5-Parmi les titres en action,


La Banque Nationale(NA, 54,36$) tient son assemblée annuelle des actionnaires(10h, siège social, 600, rue De La Gauchetière Ouest, 4e étage). Le titre de la Nationale a progressé de plus de 19% au cours de la dernière année. À lire, notre récente manchette avec Louis Vachon, PDG de la première banque québécoise.


Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, publie une mise à jour de ses prévisions des résultats du premier trimestre d’Air Canada(AC, 13,17$). L’analyste relève légèrement sa prévision de bénéfice avant impôts, intérêts, amortissement et location(BAIIAL), la faisant passer de 240 à 246M$. Cela dit, le transporteur avait indiqué que sa marge bénéficiaire serait environ la moitié de celle de l’an dernier au premier trimestre, en raisond des prix du carburant plus élevés. L’analyste dit maintenir sa thèse optimiste à l’égard du premier transporteur au pays en raison de la demande toujours solide, de l’amélioration des liquidités que ses activités génèrent et des initiatives de réduction de coûts. En revanche, la concurrence internatinale s’est intensifiée, dit-il. Il réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 16$.


Patricia A. Baker, de Banque Scotia, fait le point sur Groupe Jean Coutu(PJC.A, 21,55$) avant la publication de ses résultats du quatrième trimestre, le 27 avril. L’analyste anticipe un recul de 4% du bénéfice par action, à 0,27$. En moyenne, les analystes visent un profit de 0,26$ l’action. Un des éléments qui devraient grever la rentabilité de la division de médicaments génériques de l’exploitant de pharmacies est l’effet du déplafonnement du pourcentage de ristournes des fabricants de médicaments génériques accordées aux pharmaciens. Des discussions sont toutefois en cours entre les pharmaciens et les gouvernements qui pourrait aboutir au retour d’une limite des ristournes à 15%, ce qui serait positif pour Jean Coutu. Il faudrait aussi surveiller les intentions de Québec à propos d’un système d’enchères des médicaments. L’analyste garde un oeil positif sur Jean Coutu, en dépit de l’incertitude réglementaire. Elle réitère sa recommandation neutre et sa cible de 19$.


Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, rétière son optimisme à l’égard du détaillant généraliste Canadian Tire(CTC.A, 165,51$) avant la publication de ses résultats du premier trimestre. L’analyste s’attend à une croissance de 5% du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement(BAIIA), à 260M$, sous la prévision moyenne de 264M$ de l’ensemble de ses homologues. Pour rappel, il s’agit du trimestre le plus faible de l’année pour le détaillant. Mme Nattel réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 182$ pour le titre et juge que’il représente encore une occasion intéressante même s’il s’est apprécié de 50% depuis février 2016.


Kenric. S. Tyghe, de Raymond James, fait passer sa cible pour le titre de l’emballeur Winpak(WPK, 53,54$) de 51$ à 56$ avant la publication de ses résultats du premier trimestre, attendus le 27 avril. L’analyste réitère sa recommandation surperformance.


Au sud de la frontière, General Electric(GE, 30,15$US), baromètre de l’économie américaine, a dévoilé un bénéfice ajusté de 0,21$US par action à son premier trimestre, mieux que le bénéfice de 0,17$US l’action attendu par les analystes.


Un autre conglomérat, Honeywell International(HON, 124,48$US), a dépassé les attentes au premier trimestre en dévoilant un bénéfice par action ajusté de 1,66$US par action. Les analystes visaient un bénéfice de 1,62$US l’action.


L’action de Visa(V, 93,55$US) devrait monter de plus de 2% à l’ouverture vendredi. Le géant des traitements de cartes de crédit a dévoilé en fin de journée jeudi une hausse de 27% de son bénéfice trimestriel ajusté, à 2,1G$US ou 0,86$US par action.


 

Sur le même sujet

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Le 4e trimestre s'annonce fort respectable, mais après un gain de 10% les banques doivent mériter leur évaluation.

Initié: le président du CA de Stingray investit près d'1M$

23/11/2017 | Stéphane Rolland

Ce n’est pas le seul vote de confiance récent de la part d’un initié.

À la une

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Le 4e trimestre s'annonce fort respectable, mais après un gain de 10% les banques doivent mériter leur évaluation.

Vendredi fou: question de survie pour les détaillants

23/11/2017 | Martin Jolicoeur

Contrairement à ce que l’on a déjà observé aux États-Unis, aucune mort d'homme n'est encore envisagée.

«La Chine s'attaque au dollar sur les marchés pétroliers»

23/11/2017 | lesaffaires.com

VIDÉO. La Chine pourrait ainsi s'imposer financièrement au niveau mondial...