Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce mercredi

Publié le 08/08/2018 à 07:48, mis à jour le 08/08/2018 à 08:30

Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce mercredi

Publié le 08/08/2018 à 07:48, mis à jour le 08/08/2018 à 08:30

[Photo: Getty Images]

La prudence est de mise face au regain de tensions entre les États-Unis et la Chine.


La Bourse de New York s'oriente vers une ouverture quasiment stable. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, gagnait 0,06%. Celui de l'indice élargi SP 500 grignotait 0,03%, tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique, grappillait 0,04%.


Contexte


«Les inquiétudes au sujet d'une nouvelle escalade des tensions commerciales ont tempéré l'enthousiasme des investisseurs», a observé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.


L'administration Trump a confirmé mardi des droits de douane supplémentaires de 25% sur un total de 50 milliards de dollars de produits chinois, effectifs à partir du 23 août.


Washington appliquait déjà ces droits supplémentaires de 25% depuis le 6 juillet sur 34 milliards de dollars d'importations chinoises.


Dans ce contexte, la Chine a révélé mercredi que son excédent commercial avec les États-Unis a légèrement diminué en juillet, tandis que les importations totales du pays se sont accélérées plus qu'attendu, faisant fondre l'excédent chinois total avec l'ensemble du monde. Globalement, ses exportations ont augmenté de 12,2% et les importations ont bondi de 27,3%, dépassant également les attentes.


Après des mois de tensions, les traders restent à l'affût de tout nouveau développement dans la saga commerciale impliquant les deux premières économies mondiales.


«Les marchés devraient à nouveau faire preuve de prudence», ont estimé de leur côté les analystes du courtier Aurel BGC, qui soulignent également que «l'agenda du jour est assez vide».


À l'étranger


La Bourse de Hong Kong a terminé en hausse mercredi pour la troisième séance consécutive, tandis que celles de Shanghai et Shenzhen terminaient en nette baisse, plombées par l'escalade des tensions commerciales avec les États-Unis.


L'indice Hang Seng de Hong Kong a progressé de 0,39% ou 110,26 points, à 28.359,14 points. En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a perdu 1,27% (soit 35,30 points) à 2.744,07 points et celui de Shenzhen 1,90% (28,35 points) à 1.466,70 points.


La Bourse de Hong Kong a été soutenue par l’avancée de Wall Street et la hausse des prix du pétrole.


Mais, après deux jours de gains dans la région, les marchés asiatiques ont connu des résultats mitigés malgré les chiffres commerciaux chinois qui battent les prévisions.


Les Bourses de Chine continentale ont terminé en baisse, car les investisseurs ont tiré profit des gains de la veille.


Pour Li Daxiao, analyste en valeurs mobilières de Yingda, «les nouveaux droits de douane sur 16 milliards de dollars (de produits chinois importés) sont conformes aux attentes, ce qui n'a pas eu un grand impact sur le marché aujourd'hui. Mais après la forte hausse de mardi, les investisseurs ont pris des bénéfices aujourd'hui».


La Bourse de Tokyo a fini en petite baisse de 0,08%.


A l'issue des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a lâché 18,43 points à 22.644,31 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a aussi reculé de 0,08% (-1,34 point) à 1.744,71 points.


Sur le volet des changes, le dollar s'inscrivait en léger repli par rapport à son cours 24 heures plus tôt, à 111,20 yens. De son côté, l'euro remontait à 129,15 yens, contre 128,65 yens mardi à la fermeture de la place tokyoïte.


Dans ce contexte de tensions qui durent, près des deux tiers des actions ont reculé à Tokyo


À l'agenda


 Du côté des indicateurs, l'agenda était ainsi relativement dégarni. Le niveau hebdomadaire des stocks de pétrole aux Etats-Unis était également attendu.


Les sociétés Thomson Reuters, 5N Plus et Stella-Jones tiennent une conférence téléphonique concernant leurs résultats du deuxième trimestre.


Stingray tient son assemblée annuelle des actionnaires et rend publics ses résultats du premier trimestre. 


Savaria, la Financière Sun Life, le Groupe TMX et la société financière Manuvie rendent publics leurs résultats du deuxième trimestre après la clôture des marchés boursiers.


Statistique Canada publie ce mercredi des données sur les permis de bâtir pour le mois de juin.


Le fabricant de pièces automobiles Magna International tient une conférence téléphonique concernant ses résultats du deuxième trimestre.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:02 | LesAffaires.com et AFP

«Tant que les relations commerciales ne s'envenimeront pas plus...»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

19/09/2018 | LesAffaires.com et AFP

«Les dernières nouvelles justifient l'attentisme ambiant.»

OPINION Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce mercredi
Mis à jour le 15/08/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce mardi
Mis à jour le 14/08/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce lundi
Mis à jour le 13/08/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

14:38 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour à 15:42 | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.