Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 04/09/2018 à 07:00

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 04/09/2018 à 07:00

[Photo:123rf]

La Bourse de New York pointe vers une ouverture proche de l'équilibre mardi matin, le calme continuant à dominer parmi les investisseurs dans l'attente de la réouverture des marchés américains fermés lundi pour un jour férié.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en baisse de 0,14% à 25 951 points, le Nasdaq en hausse de 0,03% à 7663,75 points, et le S&P 500 en perte de 0,02% à 2901,50 points.


 


Contexte


«Ce mardi, le marché va se focaliser sur les indicateurs américains et notamment la publication de l'ISM manufacturier, en l'absence d'annonce majeure du côté européen», a noté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.


«La croissance du PIB américain au 2e trimestre a dépassé toutes les attentes mais, depuis, les contre-performances s'accumulent pour l'économie américaine, faisant craindre l'enclenchement d'un ralentissement économique», a-t-il complété.


«Dans ces conditions, les investisseurs observeront de près la dernière publication de l'ISM manufacturier pour le mois d'août qui est attendue en léger repli, confirmant donc un troisième trimestre certainement beaucoup moins bon que le précédent», selon lui.


«Toujours du côté américain, le marché va aussi attendre avec un peu d'anxiété la mise en œuvre de nouvelles barrières douanières à l'égard de la Chine par les États-Unis, à partir du 6 septembre, ce qui va irrémédiablement dégrader encore un peu plus le cycle de croissance mondiale», a souligné l'expert.


Avec le retour des places américaines, «la nouvelle semaine commence aujourd'hui», et «les nouvelles sur les décisions en matière de tarifs douaniers restent au coeur de l'attention», a aussi souligné Chris Weston, un analyste de Pepperstone.


À l'étranger


Les Bourses de Hong Kong, Shanghai et Shenzhen ont progressé mardi, soutenues par une chasse aux bonnes affaires, dans un marché toutefois prudent avant une possible nouvelle salve américaine de taxes douanières sur des produits chinois.


Malgré une séance d'achats à bon compte, la prudence est de mise avant la fin de la consultation publique jeudi sur l'imposition de nouvelles taxes douanières américaines sur 200 milliards USD de biens chinois qui alimente les craintes d'une intensification de la guerre commerciale entre les deux grandes puissances.


D'ici là, les investisseurs s'intéresseront mercredi à la reprise des négociations sur l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena) entre les Etats-Unis et le Canada, brutalement interrompues vendredi faute d'accord. Samedi Donald Trump a même menacé, dans un tweet, d'exclure Canada de l'Alena.


En Chine continentale, les Bourses ont mis un terme à cinq séances de recul, confortées par un communiqué des autorités de régulation de la Banque centrale chinoise qui se sont engagés lundi soir à stabiliser les marchés.


À l'agenda


Du côté des indicateurs, l'agenda se résume à l'ISM américain.


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Vidéotron vend sa filiale 4Degrés Colocation

18/12/2018 | Denis Lalonde

Vidéotron vend 4Degrés Colocation à la société américaine Vantage Data Centers pour un montant de 259M$.

Trump fait pression sur la Fed, qui devrait faire la sourde oreille

18/12/2018 | AFP

La Réserve fédérale devrait faire la sourde oreille à une mise en garde de Donald Trump et relever ses taux d'intérêt.

Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mois

18/12/2018 | AFP

La production d'or noir atteint des niveaux records en Russie et aux États-Unis alors que la demande s'essouffle.