Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 28/08/2018 à 06:55

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 28/08/2018 à 06:55

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. (Photo: Getty)

Wall Street semble prête à ouvrir en légère progression mardi matin, dans le sillage de la conclusion d'un nouvel accord commercial entre les États-Unis et le Mexique, qui a rassuré les investisseurs.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en hausse de 0,08% à 26 099 points, le Nasdaq en avance de 0,17% à 7580,75 points, et le S&P 500 en avance de 0,09% à 2901 points.


Contexte


«Wall Street est plongée dans une allégresse qui entraîne aussi partiellement les indices européens», ont observé les stratégistes du courtier Aurel BGC.


Après de longues semaines de négociations, les Etats-Unis et le Mexique ont annoncé lundi un accord commercial qui a réjoui les marchés américains.


«Les tensions commerciales ont pesé sur les marchés actions et (cet accord) représente sans aucun doute un pas dans la bonne direction», a commenté David Madden, un analyste de CMC Markets.


Les États-Unis et le Mexique espèrent à présent que le Canada se joigne à eux pour donner naissance à l'accord de libre-échange nord-américain Aléna version 2.0.


«Les espoirs de nouveaux accords commerciaux entre les Etats-Unis et le Canada ou la Chine pourraient faire perdurer la tendance positive», ont relevé pour leur part les experts de Mirabaud Securities Genève.


«Attention cependant à une correction technique (prise de bénéfices) qui pourrait bientôt se matérialiser», ont-ils cependant averti.


Le Canada n'a pas participé à la première phase des négociations, préférant laisser le Mexique et les Etats-Unis régler leurs différends, bien plus nombreux.


La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, doit se rendre à Washington mardi pour discuter avec les autorités américaines.


L'accord entre Washington et Mexico a certes rassuré les investisseurs mais ces derniers "gardent à l'esprit le fait que les discussions entre les Etats-Unis et la Chine n'ont pas abouti sur grand chose la semaine dernière", a tempéré M. Madden.


«La séance du jour ne devrait pas être particulièrement animée», ont ainsi prévenu les analystes d'Aurel BGC.


À l'étranger


La Bourse de Hong Kong a fini en hausse mardi, dans le sillage des nouveaux records atteints à Wall Street la veille après la conclusion de l'accord commercial entre les États-Unis et le Mexique. Shanghai et Shenzhen étaient proches de l'équilibre.


L'accord trouvé lundi entre les États-Unis et le Mexique a redonné l'espoir d'une révision du pacte de libre-échange nord-américain (Aléna), pourtant rejeté par la Maison Blanche peu après l'élection de Donald Trump, et qui pourrait être sauvé avec l'arrivée du Canada dans les négociations mardi.


L'accord a été salué par le président américain comme celui d'un «grand jour pour le commerce» et a poussé le S&P 500 et le Nasdaq à leurs plus hauts, le Dow Jones dépassant de son côté la barre des 26.000 points pour la première fois depuis janvier.


Il intervient après les discussions entre officiels américains et chinois la semaine dernière organisées pour tempérer les tensions commerciales, les deux pays s'imposant des barrières douanières réciproques qui frappent des dizaines de milliards de de dollars de biens.


Même si cette rencontre n'a pas donné d'avancée majeure, le fait qu'elle ait eu lieu représente déjà déjà un bon signe.


Les investisseurs sont d'ailleurs "d'humeur festive", d'après Stephen Innes de Oanda, avec le dénouement d'un accord qui «hantait les investisseurs depuis des mois». «Les marchés se réjouissent de chaque accord... Après tout, un accord est un accord,» a-t-il ajouté.


Et les investisseurs sont dorénavant tournés vers «les négociations entre les États-Unis et le Canada et l'impact sur les discussions entre les États-Unis et la Chine», selon une note de Mizuho Securities.


Cependant, Donald Trump semblait tempérer les perspectives d'une prochaine session de dialogue avec la Chine, indiquant à l'annonce de l'accord avec le Mexique que «ce n'était pas encore le moment pour dialoguer» avant d'ajouter «tôt ou tard, je suis sûr que nous serons capable de trouver un accord.»


La Bourse de Hong Kong a vu sa forte reprise de lundi - plus de 2% - s'atténuer mardi, à l'image d'autres places financières dans toute l'Asie soutenus par les propos du président de la banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell vendredi qui s'est contenté de réaffirmer son soutien à la trajectoire actuelle d'une hausse graduelle des taux.


À l’agenda


En dehors de l'actualité sur les relations commerciales, les investisseurs auront peu de nouvelles données à se mettre sous la dent. Aux États-Unis, la confiance des consommateurs pour le mois d'août figure à l'agenda.


 

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

10 choses à savoir mardi

Le cadeau à 100 go de ce fournisseur sans fil, Uber fait mal aux aéroports, 7518 nouveaux satellites pour SpaceX!

Quel montant payer pour habiter près d'une station de métro?

19/11/2018 | Joanie Fontaine

Blogue. Une plus-value sur les propriétés situées à moins de 2 km d'une station de métro a été notée

L'expérience client décortiquée

On en parle beaucoup. Mais que font Lolë, Aldo et Groupe Germain au juste pour nourrir l'expérience de leurs clients?