Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 17/07/2017 à 06:36, mis à jour le 17/07/2017 à 07:43

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 17/07/2017 à 06:36, mis à jour le 17/07/2017 à 07:43

Photo: Shutterstock

1. Contexte


Les Bourses américaines sont en voie d'ouvrir en faible hausse lundi, les investisseurs portant désormais leur attention sur les résultats d'entreprises phares telle BlackRock.


2. Prévisions


Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq montent de respectivement 0,07%, 0,08% et 0,16% dans les négociations précédant l'ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, s'élève de 0,22% à 49,02$US.


3. À l'étranger


En Asie, tandis que la Bourse de Tokyo était fermée en ce jour férié, les deux autres marchés que nous suivons ont terminé de façon contrastée. La Bourse de Hong Kong a gagné 0,31%, mais la Bourse de Shanghai a cédé 1,42%.


La Chine a publié une salve d'indicateurs, dont une croissance de 6,9% au deuxième trimestre. Ce bon résultat s'est accompagné de chiffres encourageants pour la production industrielle, les ventes au détail et l'investissement.


En Europe à la mi-journée, le portrait est aussi constrasté. Les Bourses de Paris et de Londres gagnent respectivement 0,04% et 0,56%, mais la Bourse de Francfort se déleste de 0,18%.

Le marché peine à s'apprécier alors que la saison des résultats vient tout juste de s'amorcer.


Si ces résultats rythmeront la semaine boursière, un autre rendez-vous devrait aussi occuper les investisseurs dans les prochains jours.


Jeudi, la réunion de la BCE sera particulièrement suivie alors que des propos de son président Mario Draghi, laissant présager un changement dans la politique accommodante de l'institution, ont pesé récemment sur les marchés.


«La forte remontée des taux souverains qui s'est amorcée à la fin du mois de juin pourrait se poursuivre au cours des prochains mois (...). Cette tendance, qui pourrait être entretenue par la BCE lors de la réunion de la politique monétaire jeudi prochain, devrait être sensible pour les indices actions et amener un regain de volatilité», analysent ainsi les gérants de Barclays Bourse dans une note.


Dans ce contexte, le chiffre de l'inflation en zone euro était donc suivis de près. Celle-ci a ralenti en juin pour s'établir à 1,3%, s'éloignant ainsi de l'objectif fixé par la BCE.


4. Agenda


Les ventes de maisons existantes de juin seront dévoilées au Canada, ainsi que les opérations internationales en valeurs mobilières de mai.


Aux États-Unis, on attend l'indice Empire manufacturier de juillet.


5. Titres en actions


Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, croit que BRP(DOO, 38,45$) recèle encore un bon potentiel haussier en dépit de son appréciation importante dans les derniers mois. L’analyste a rencontré la direction du fabricant de produits récréatifs et estime que l’entreprise reste sur la bonne voie d’atteindre ses objectifs financiers pour 2020. M. Poirier réitère sa recommandation d’achat pour le titre et sa cible de 44$.


Le titre de Groupe Jean Coutu(PJC.A, 20,46$) sera à surveiller tandis que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a annoncé ce dimanche qu'une entente de principe a été conclue entre le gouvernement du Québec et l'Association canadienne du médicament générique (ACMG). L'entente se déploiera sur cinq ans et fera réaliser des économies de plus de 1,5 G$ de dollars aux contribuables québécois. Lisez notre texte complet à ce sujet. 


Frederic Bastien, de Raymond James, met à jour ses titres préférés dans le secteur des infrastructures pour la deuxième moitié de l’année. L’analyste abaisse sa recommandation pour le titre de WSP Global(WSP) d’achat fort à surperformance, en raison de l’appréciation importante du titre. Cela dit, il fait passer sa cible de 56$ à 58$. Ses titres préférés pour la seconde moitié sont SNC-Lavalin(SNC, 58,04$), NAPEC(NPC, 1,24$) et Brookfield Infrastructure(BIP.UN, 40,38$US).


Au sud de la frontière, le géant financier BlackRock(BLK, 437$US) a dévoilé un bénéfice de 5,25$US par action à son deuxième trimestre, inférieur à celui de 5,40$US prévu par les analystes.


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour à 07:53

Un peu de rouge avant le discours de Yellen, cible charcutée pour cette chaîne et Canada Goose peut encore s'envoler.

Marques: plus dominantes que jamais, les technos

25/09/2017 | LesAffaires.com et AFP

Facebook se hisse dans le top 10 des 100 marques les plus puissantes du monde. Le Canada lui, en reste absent...

À la une

Arrêtons de travailler comme en 1990!

Il y a 27 minutes | Simon De Baene

BLOGUE INVITÉ. Travaillez-vous pour une entreprise qui utilise encore le courriel comme seul outil de collaboration?

À surveiller: Bombardier, Freshii et SNC-Lavalin

Que faire avec les titres de Bombardier, Freshi et SNC-Lavalin?

10 choses à savoir mardi

08:34 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Café et cigarette: même combat? Non, Montréal n'est pas Vancouver, et un premier diplôme en culture du pot.