Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 20/08/2018 à 06:54, mis à jour le 20/08/2018 à 07:03

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 20/08/2018 à 06:54, mis à jour le 20/08/2018 à 07:03

Le PDG de Tesla, Elon Musk. (Photo: Getty)

Les marchée pointent vers une ouverture en hausse, lundi matin. Les investisseurs voient d'un bon oeil l'amorce de négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en hausse de 0,23% à 25 732 points, le Nasdaq en progression de 0,33% à 7412 points, et le S&P 500 en avance de 0,19% à 2857,50 points.


Contexte


Ce démarrage dans le vert traduit «un espoir de règlement à l'amiable des questions commerciales entre les États-Unis et la Chine», selon les analystes de Mirabaud.


En fin de semaine dernière, la Chine a apaisé les tensions avec les Etats-Unis en annonçant l'envoi d'un émissaire à Washington à la fin du mois pour reprendre les négociations commerciales.


«Les négociations entre les États-Unis et la Chine doivent reprendre ce mois-ci mais les investisseurs restent prudemment optimistes car ce n'est pas parce qu'une réunion est prévue que quelque chose va en sortir», prédit David Madden, un analyste de CMC Markets.


L'optimisme des investisseurs reste tempéré par la situation en Turquie où l'escalade des tensions avec les Etats-Unis s'est poursuivie ce week-end.


«Certains croient pouvoir nous menacer avec l'économie, les sanctions, les taux de change, les taux d'intérêt et l'inflation. Nous avons mis au jour vos manigances et nous vous défions», a lancé le président turc Recep Tayyip Erdogan lors du congrès de son parti samedi, visant directement Washington.


Les deux pays sont au cœur d'une crise diplomatique, notamment liée au cas d'un pasteur américain assigné à résidence en Turquie et dont les Etats-Unis réclament la libération.


L'escalade des tensions autour de ce sujet et les menaces répétées de sanctions contre la Turquie ont précipité la chute de la livre turque qui a perdu 40% de sa valeur depuis le début de l'année.


À l'étranger


 Les Bourses chinoises ont démarré la semaine en hausse lundi, Hong Kong progressant même de plus de 1%, à l'approche de négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.


Wall Street a terminé la semaine dernière en hausse à la suite d'informations selon lesquelles des responsables chinois et américains vont entamer des pourparlers pour résoudre la crise qui les a vu s'imposer mutuellement des droits de douane sur des milliards de dollars de marchandises.


Le Wall Street Journal a déclaré que les pourparlers visaient à apaiser le différend commercial avant que le président Donald Trump et le président chinois Xi Jinping se rencontrent lors d'un sommet en novembre.


La possibilité de mettre un terme au conflit de plusieurs mois qui a ébranlé les marchés mondiaux a suffi à stimuler l'optimisme dans les salles de marché.


Greg McKenna, stratégiste de AxiTrader, a souligné que Pékin, qui lutte pour soutenir l'économie tout en s'attaquant à une montagne de dettes, a peut-être décidé de se montrer accommodant la semaine dernière après la publication de données économiques plus faibles et une forte baisse du yuan.


Les autorités chinoises semblent avoir pris des mesures pour soutenir le yuan la semaine dernière alors qu'il atteignait son plus faible niveau depuis janvier 2017. Certains observateurs ont suggéré que la banque centrale a laissé le yuan s'assouplir au cours des dernières semaines pour compenser les effets des tarifs douaniers américains, ce que la Chine a nié.


Les investisseurs surveilleront cette semaine le symposium annuel des banquiers centraux de cette semaine à Jackson Hole dans le Wyoming, pour tenter d’obtenir des indices sur les taux d'intérêt américains.


À l’agenda 



image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Tesla dans le viseur de la justice américaine

18/09/2018 | AFP

L'enquête porte sur un tweet controversé du PDG de Tesla, Elon Musk.

L'Arabie saoudite investit à nouveau dans les voitures électriques

17/09/2018 | AFP

C'est le constructeur automobile américain Lucid Motors qui a reçu cette enveloppe d'un milliard de dollars.

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.