Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 13/09/2018 à 07:16

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 13/09/2018 à 07:16

[Photo:123rf]

Wall Street pointe vers une ouverture en hausse, les investisseurs agissant avec précaution jeudi. La journée verra se réunir à la fois la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d'Angleterre (BoE).


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en hausse de 0,22% à 26 072 points, le Nasdaq en avance de 0,37% à 7513 points, et le S&P 500 en progression de 0,20% à 2894,25 points.


Contexte


«La Banque Centrale Européenne (BCE) fera sa rentrée des classes cet après-midi. Si les investisseurs n’attendent pas grand-chose de cette réunion» sur le plan de la politique monétaire, ils pourraient «cependant être très surpris car de nombreux points d’interrogation demeurent», à commencer par les effets de la guerre commerciale et la situation en Italie, ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.


Banque d'Angleterre (BoE), Banque centrale européenne et inflation américaine «sont sous les projecteurs», a résumé Jasper Lawler, un analyste de London Capital Group


«La journée sera bien remplie pour les traders», avec la réunion de la BCE mais également de la BoE et des chiffres d'inflation aux États-Unis en août, le tout «en l'espace de quelques heures», a-t-il ajouté en notant qu'aucun changement monétaire n'était pour autant attendu.


Pour la BoE, «c'est surtout la tonalité des minutes et du communiqué qui sera examinée avec intérêt», selon lui.


«La Banque centrale turque se réunira aussi aujourd’hui pour décider d'une éventuelle hausse des taux d'intérêt», ont aussi relevé les experts de Mirabaud.


L'économie turque a été secouée ces derniers mois par l'effondrement de la monnaie nationale et les marchés espèrent un relèvement significatif susceptible d'endiguer l'inflation galopante et d'enrayer la chute spectaculaire de la livre.


À l'étranger


La Bourses de Hong Kong, Shanghai et Shenzhen ont terminé en nette hausse jeudi, saluant la proposition des Etats-Unis de reprendre les négociations avec la Chine pour tenter de sortir de la guerre commerciale qui les oppose.


Le ministère chinois du Commerce a salué jeudi l'offre américaine de négociations pour tenter de sortir de la guerre commerciale qui oppose les deux premières économies mondiales.


Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a proposé mercredi au gouvernement chinois de reprendre les discussions avant une nouvelle salve de droits de douane punitifs que l'administration Trump menace d'imposer sur 200 milliards de dollars d'exportations chinoises annuelles à destination des Etats-Unis.


«La Chine estime que l'escalade du conflit commercial n'est dans l'intérêt d'aucune des parties», a déclaré devant la presse le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng.


Selon une étude réalisée par la Chambre de commerce américaine en Chine et publiée jeudi, 60% des entreprises américaines implantées dans le pays asiatique ont dit ressentir l'incidence des hausses de droits de douane entrées en vigueur des deux côtés du Pacifique.


«Les gens nourrissent de grands espoirs, car les États-Unis sont dans une démarche active», a expliqué Zhang Gang, analyste auprès de Central China Securities. «Mais il faut tenir compte de l'inconstance de Trump, l'optimisme du marché est donc prudent, non aveugle», a-t-il ajouté.


À l'agenda


Du côté des indicateurs, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage sont à l'agenda aux États-Unis.


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

Couche-Tard refuse qu'on lui impose sa responsabilté sociale

30/08/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Des actionnaires exigent que Couche-Tard divulgue mieux ses enjeux sociaux et environnementaux. Elle refuse.

À surveiller: Uni-Sélect, Osisko et Alibaba

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Osisko et Alibaba?