Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 07/09/2018 à 07:55, mis à jour le 07/09/2018 à 09:00

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 07/09/2018 à 07:55, mis à jour le 07/09/2018 à 09:00

[Photo: 123rf]

Les marchés new-yorkais tendent vers une ouverture en légère baisse en cette dernière séance de la semaine, alors que l’attention des investisseurs est tournée vers le département du Travail américain devrait publier la plus récente mouture de son rapport sur le secteur de l’emploi à 8h30.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones devrait ouvrir en baisse de 0,15% à 25987,0 points, le S&P 500 devrait reculer de 0,12% à 2875,50, et le NASDAQ devrait perdre 0,17%, atteignant 7 444,75.


Contexte


Reuters rapporte que «Le rapport sur l’emploi d’août devrait souligner une progression continue des revenus et un resserrement du marché du travail qui devraient maintenir la Fed sur la voie de deux relèvements supplémentaires des taux cette année», selon l’économiste de Deutsche Bank, Matthew Luzzetti.


 Le taux de chômage aux États-Unis s’est maintenu à 3,9 % et les créations d’emplois ont été plus fortes que prévu à 201 000 contre 147 000 en juillet, selon les données du ministère du Travail publiées vendredi.


À (re)lire: Une solide création d'emplois et des salaires en hausse aux É-U


La prochaine cible dans la mire des offensives commerciales de l’administration Trump pourrait bien être le Japon. Dans une entrevue accordée au Wall Street Journal, le président américain aurait affirmé que sa relation avec son homologue japonais était bonne, mais que celle-ci devrait changer lorsqu’il lui apprendrait combien il devra payer.


À l’étranger


La Bourse de Hong Kong a terminé à l’équilibre vendredi, celles de Shanghai et Shenzhen ont fini en légère progression dans un marché prudent face à une possible nouvelle escalade du conflit commercial entre la Chine et les États-Unis.


À la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a cédé 0,01 %, soit 1,35 point, à 26 973,47 points. Il a perdu plus de 3 % au cours de la semaine.


En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a gagné 0,40 %, soit 10,71 points, à 2 702,30 points. Il a perdu 0,84 % au cours de la semaine.


À Shenzhen, l’indice a perdu 0,10 %, soit 1,50 point, à 1 433,30 points. Ce dernier a reculé de 1,24 % durant la semaine.


Les craintes d’une contagion de la crise de certains pays émergents et une éventuelle escalade du conflit commercial sino-américain ont encore incité les investisseurs à la prudence. Tout comme des propos de Donald Trump au Wall Street Journal, suggérant que le Japon pourrait être la prochaine cible de sa politique protectionniste.


La Bourse de Londres était en léger recul vendredi matin (-0,16 %), ralentie par les tensions commerciales persistantes et le fort recul de la maison mère de British Airways après un vol de données informatiques.


L’indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 11,86 points à 7 307,10 points.


Le marché britannique restait déprimé, après avoir clôturé la veille au plus bas en cinq mois.


Le FTSE est « pénalisé comme les autres marchés par la possible escalade de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et les difficultés des marchés émergents », souligne Connor Campbell, analyste chez Spreadex.


La Bourse de Francfort évoluait en hausse, le Dax gagnant 0,14 %, dans un contexte de tensions commerciales persistantes qui refroidit les investisseurs.


Vers 05H30, l’indice vedette progressait de 17,09 points, à 11 972,34 points. Le MDax des valeurs moyennes prenait de son côté 0,20 % à 26 181,63 points.


Les investisseurs s’inquiètent de nouvelles taxes envisagées par le président américain sur 200 milliards de dollars supplémentaires de biens chinois qui pourraient entrer en vigueur dès cette semaine.


À l’agenda


Une croissance importante du nombre d’emplois, de même qu’une hausse des salaires : c’est-ce à quoi les investisseurs s’attendent dans le rapport mensuel du département du Travail américain qui sera révélé à 8h30 vendredi.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?