Bourse: Une rentrée difficile pour Wall Street

Publié le 04/09/2018 à 09:44, mis à jour le 04/09/2018 à 16:55

Bourse: Une rentrée difficile pour Wall Street

Publié le 04/09/2018 à 09:44, mis à jour le 04/09/2018 à 16:55

[Photo: Getty Images]

REVUE DES MARCHÉS Après deux mois particulièrement positifs, Wall Street a terminé en baisse sa première séance du mois de septembre mardi, s’interrogeant sur les suites des négociations commerciales américaines avec le Canada et la Chine.


Indices


Selon les résultats définitifs à la clôture, l’indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,05 % à 25 952,48 points.


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,23 % à 8 091,25 points.


L’indice élargi S&P 500 a abandonné 0,17 % à 2 896,72 points.


L’indice S&P/TSX de Toronto a reculé de 0,62 % au cours de l’exercice, atteignant 16 161,30 points à la fin de l’exercice.


Contexte


« L’actualité sur le plan commercial a empêché les actions de progresser », a estimé Peter Cardillo de Spartan Capital.


Le président américain Donald Trump est allé jusqu’à menacer samedi d’expulser le Canada de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) après que les discussions entre les deux pays ont été suspendues vendredi, faute d’accord.


Également sur le plan commercial, la menace américaine d’imposer de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars de biens chinois inquiète les investisseurs, Washington ayant déjà mis en place des barrières douanières de 25 % sur 50 milliards de dollars de marchandises en provenance de Pékin.


Ces nouvelles ont jeté un froid dans les salles de marché qui avaient profité d’un été bouillonnant : sur les mois de juillet et août le Dow Jones a pris 6,9 %, le Nasdaq 7,7 % et le S&P 500 6,5 %, ces deux derniers indices ayant même renoué avec des records historiques.


Les marchés américains « ont vécu un été sensationnel », a commenté Sam Stovall de CFRA, rappelant qu’ils ont également battu un record historique de longévité à la hausse, appelé dans les salles de marché un « bull market ».


Le marché obligataire se tendait : le taux à dix ans sur la dette américaine montait à 2 ,897 % contre 2,860 % à la clôture vendredi, et celui à 30 ans à 3,061 % contre 3,019 % en fin de semaine dernière.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...

Privatisation de la SAQ: des résultats au mieux mitigés

La privatisation de la SAQ aurait des résultats au mieux mitigés, révèle une étude commandée par le gouvernement.