Bourse: Wall Street termine en hausse soutenue par la tech

Publié le 11/09/2018 à 09:50, mis à jour le 11/09/2018 à 16:47

Bourse: Wall Street termine en hausse soutenue par la tech

Publié le 11/09/2018 à 09:50, mis à jour le 11/09/2018 à 16:47

REVUE DES MARCHÉS La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, portée par le dynamisme des secteurs de la technologie et de l’énergie ainsi que par des indicateurs encourageants, dans un marché surveillant toujours les tensions commerciales.


Indices


L’indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,44 % à 25 971,06 points. 


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s’est apprécié de 0,61 %, à 7 972,47 points.


L’indice élargi S&P 500 est monté de 0,37 % à 2 887,89 points.


À Toronto, le S&P/TSX avançait de 0,23 %, atteignant 16 094,25 points.


Contexte


Les indices avaient démarré la séance dans le rouge, lestés par la fébrilité des investisseurs face à la montée des tensions entre Washington et Pékin.


L’Organisation mondiale du commerce a notamment annoncé que la Chine prévoyait de demander le 21 septembre l’autorisation d’imposer des sanctions aux États-Unis dans un litige vieux de cinq ans portant sur des mesures antidumping.


« Le problème ici n’est pas tant que la Chine en réfère à l’OMC, mais que cette saisie puisse mettre en colère l’administration Trump et précipiter la mise en œuvre de tarifs douaniers supplémentaires sur une nouvelle salve de 200 milliards de dollars de produits chinois », a souligné Patrick O’Hare, de Briefing. 


Plusieurs facteurs ont toutefois rasséréné les investisseurs en cours de séance, à commencer par la progression à des records d’un indice de confiance des petits investisseurs en août et d’un indicateur sur le nombre d’offres d’emplois en juillet. 


Les indices ont aussi positivement réagi à « de vagues commentaires de la responsable des négociations commerciales pour le Canada », venue à Washington pour renégocier l’accord commercial ALÉNA, selon Karl Haeling de LBBW. 


Mais le marché boursier a surtout été guidé selon lui par la propension des investisseurs, américains et étrangers, à privilégier les actions de Wall Street « dans la mesure où l’économie des États-Unis va mieux que le reste des économies de la planète ». 


Dans ce contexte, les valeurs du secteur technologique ont repris du terrain, l’indice les représentant gagnant 0,84 %. 


Apple, qui doit présenter mercredi le millésime 2018 de l’iPhone, est monté de 2,53 %. Netflix s’est aussi apprécié de 2,16 % et Amazon de 2,48 %.


La forte hausse des cours du pétrole a aussi profité au secteur de l’énergie (+0,98 %). 


Le marché obligataire se tendait : le taux à dix ans sur la dette américaine montait vers 20H20 GMT à 2,979 %, contre 2,931 % lundi, et celui à 30 ans à 3,120 %, contre 3,081 % à la précédente clôture.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La politique canadienne polluerait les négociations de l'ALÉNA

21/09/2018 | AFP

«Il s’agit d’un très bon accord, élaboré pour séduire le Canada », croit un conseiller économique de la Maison-Blanche.

Un nouvel obstacle se lève à la table des négociations de l'ALÉNA

Le gouvernement canadien tente avec l’énergie du désespoir d’émousser cette épée de Damoclès.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.