Bourse : un repli après la rencontre du G20

Publié le 27/02/2012 à 07:25, mis à jour le 27/02/2012 à 10:59

Bourse : un repli après la rencontre du G20

Publié le 27/02/2012 à 07:25, mis à jour le 27/02/2012 à 10:59

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

Les ministres des Finances du G20 ont envoyé les marchés boursiers mondiaux dans le rouge à la suite de leur rencontre à Mexico cette fin de semaine, alors qu’ils ont refusé d’augmenter leur financement au Fonds monétaire international (FMI).


Ils ne sont pas contre l’idée en revanche, mais ils imposent d’abord à l’Union européenne de hausser son fonds de stabilisation financière pour diminuer les craintes face à la crise de la zone euro.


Vers 10h45, l'indice Dow Jones de la Bourse de New York se replie de 14 points à 12 968 et le Nasdaq recule de 2 points à 2961 à Toronto, le S&P/TSX perd 49 points ou 0,4 % à 12 676 points.


Le titre de Fiera Capital gagne 18 % à 8,49 $, après que le gestionnaire de fonds montréalais a confirmé l'acquisition de sa rivale Gestion de portefeuilles Natcan.


Le pétrole de son côté se déprécie également. Alors que les cours de l’or noir ont flambé la semaine dernière, plusieurs investisseurs ont décidé de passer à la caisse pour prendre leurs profits. Pour l’instant, il perd 1,1 %, à 108,55 $ US à la Bourse NYMEX.


PLUS : Notre section sur la revue des marchés boursiers

À suivre dans cette section

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: New York bondit, l'or pèse sur Toronto

30/10/2014 | AFP

Toronto et New York n’étaient pas coordonnées aujourd’hui. Alors que la première ...

Trop d'argent dort dans les comptes des Canadiens

30/10/2014 | Stéphane Rolland

Les investisseurs canadiens conservent deux fois plus de liquidités que les objectifs qu’ils se sont donnés.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir vendredi

08:14 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Octobre, pas une horreur pour les Bourses, le MÉDAC veut frapper fort, faire de l'argent avec des «maisons hantées».

Bombardier: on verra mieux en 2016

30/10/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Meilleurs résultats que prévu, chez Bombardier. Décollage en vue?

Et si vous Poultisiez votre équipe...

BLOGUE. Autrement dit, êtes-vous prêts à lui permettre de faire des étincelles? Vraiment prêts?