Bourse : Toronto carbure aux matières premières

Publié le 25/05/2011 à 16:33

Bourse : Toronto carbure aux matières premières

Publié le 25/05/2011 à 16:33

Par Stéphane Rolland

Photo : Bloomberg.

Les matières premières ont mené le bal à Toronto, qui profite de la forte appréciation des métaux et du pétrole avec un bond de plus de 1%. New York profite aussi de l’embellie du secteur après trois journées de baisses consécutives.


Après la correction survenue du côté des métaux et du pétrole ce mois-ci, les investisseurs semblent penser que la dépréciation était trop sévère. Aujourd’hui, un analyste de la Deutsche Bank a dit anticiper un rebond des matières premières. Ces commentaires sont semblables aux notes publiées récemment par JP Morgan et Goldman Sachs.


Le pétrole a dépassé la barre des 100 $US aujourd’hui. Quelques minutes avant la fermeture, le cuivre s’apprécie de 2,47% à 411,20 $US. L’argent prend 4,74% à 37,84 $US.


Sur le marché canadien, Teck Ressources gagne 2,35% à 48,35$. Suncor prend 1,87% à 40,31$.


«Il ne se passe pas grand-chose pour justifier ce rebond à l’exception des notes optimistes publiées par des analystes, commente à un journaliste de Bloomberg Danielle Park, associé chez Venable Park Investment Counsel en Ontario. Ce ne sont que des spéculateurs qui espèrent profiter d’une lancée dans le secteur.»


La Banque de Montréal a également ouvert la saison des résultats bancaires en dépassant les attentes. Son action monte de 0,72% à 61,93$. La Banque TD, favorite des analystes, s’apprécie de 1,29% à 84,83$, toujours quelques minutes avant la fermeture. Les autres grandes banques canadiennes enregistrent des gains similaires à la Banque de Montréal.


À New York, les marchés ont profité de l’appréciation des matières premières pour se relever après trois journées de rouge. Les baisses demeurent toutefois modestes en comparaison aux marchés canadiens.


À la fermeture, voici l'état de la situation à Toronto et New York :


— Le S&P/TSX avance de 156,35 points, ou 1,15 %, à 13 751 points;


— Le S&P 500 prend 4,19 points, ou 0,32 %, à 1 320 points;


— Le Dow Jones progresse de 38 points, ou 0,31 %, à 12 394 points;


— Le Nasdaq ajoute 15 points, ou 0,55%, à 2 761 points;


— Le baril de pétrole s'apprécie de 1,60 $ US, ou 1,61 %, à 101,19 $ US;


— L'once d'or s'élève de 1,90 $ US, ou 0,12 %, à 1 525,20 $ US;


— Le dollar canadien change peu, avec une perte de 0,09 cent US, à 102,30 cents US

À suivre dans cette section


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0 - 2018

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 59 minutes

Bourses et pétrole en baisse, autre feu vert pour ProMetic, retour de l'optimisme pour ce géant de l'énergie.

Bourse: le Dow Jones clôture au-dessus de 23000 points, une première

Mis à jour le 18/10/2017 | lesaffaires.com

Wall Street, en pleine période de résultats, a clôturé à des records mercredi, le Dow ...

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi
Mis à jour le 18/10/2017
Investissement responsable : 4 fonds comparés, 12 titres aimés
Édition du 21 Octobre 2017 | Jean Décary
Qu'est-ce que le marché des options ?
Édition du 21 Octobre 2017 | Tahar Mansour

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 59 minutes

Bourses et pétrole en baisse, autre feu vert pour ProMetic, retour de l'optimisme pour ce géant de l'énergie.

La leçon à tirer du fiasco de la CSeries

Mis à jour à 06:13 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Bombardier n'a pas su faire décoller les ventes de son bijou technologique, à cause d'un élément clé.

Bombardier: des fournisseurs pâtiront de l'arrivée d’Airbus

17/10/2017 | François Normand

Des spécialistes expliquent pourquoi il y aura aussi des perdants à la suite de la prise de contrôle du CSeries.