« La bonne conjoncture fait échec aux risques pour l'instant »


Édition du 10 Février 2018

Les risques figurent toujours en tête des préoccupations du gestionnaire de fortunes privées UBS, mais les diverses menaces ne sont pas assez sévères pour contrer l'effet favorable d'une bonne conjoncture sur les marchés.
C'est ainsi que Michael P. Ryan, le chef ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

«J'aimerais atteindre ma cible de 200G$ en 2020 avant de passer le flambeau»

À 73 ans, le fondateur de Fiera songe à passer le flambeau dans deux ans tout en restant un actionnaire très actif.

À la une

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».

Vidéo: trois titres qui ont souffert de la récente correction boursière

17/02/2018 | Denis Lalonde

GESTIONNAIRES EN ACTION. La récente correction boursière a rendu les titres de quelques entreprises plus attrayants.