WestJet veut offrir des vols à très bas prix

Publié le 20/04/2017 à 11:36

WestJet veut offrir des vols à très bas prix

Publié le 20/04/2017 à 11:36

La concurrence s'intensifie d'un cran dans les cieux canadiens, tandis que WestJet songe à se positionner dans le créneau des très bas prix, lequel a été marqué ces dernières années par l'arrivée au pays de nouveaux acteurs comme Wow Air.


WestJet(WJA, 22,90$) annonce son intention de lancer à la fin de l'année un nouveau transporteur aérien à très bas tarifs au Canada.


L'entreprise établie à Calgary précise que le projet est conditionnel à l'accord de ses pilotes et aux approbations réglementaires.


La flotte initiale de ce projet compterait 10 avions Boeing 737-800 à haute densité. WestJet promet d'offrir aux Canadiens des options de voyages à des tarifs encore plus réduits associés à un service à bord minimal.


Clive Beddoe, cofondateur de WestJet et président du conseil d'administration, s'attend à ce que le lancement du transporteur à très bas tarifs permette d'accroître les possibilités d'expansion de la compagnie et de lui ouvrir de nouveaux marchés.


WestJet dessert présentement 21 pays.


Peu avant midi jeudi, le titre d'Air Canada(AC, 13,20$), grande rivale de WestJet, gagne 0,02$.

À suivre dans cette section


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0 - 2018

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

À la une

Une histoire de confiance sur trois générations

Édition du 21 Octobre 2017 | Matthieu Charest

Avant d'être une histoire à succès, les hôtels Germain, c'est avant tout une histoire de famille. Coprésidée par ...

Montréal possède tous les atouts pour attirer Amazon, croit Hubert Bolduc

Montréal International est convaincue du potentiel de la métropole pour attirer le HQ2 d'Amazon.

Fait-on «la bonne affaire» pour l’entrepreneuriat au Québec?

C'est LA question à laquelle ont réfléchi les participants de la Grande consultation sur l’entrepreneuriat.