Vous pourrez bientôt payer votre Frappuccino avec vos bitcoins

Publié le 03/08/2018 à 12:21

Vous pourrez bientôt payer votre Frappuccino avec vos bitcoins

Publié le 03/08/2018 à 12:21

Par AFP

[Photo: 123rf.com]

La plateforme boursière américaine ICE souhaite lancer une plateforme permettant d’échanger et d’utiliser facilement et en toute sécurité des cryptomonnaies comme le bitcoin pour, par exemple, payer sa commande de cafés au Starbucks, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué.


Cette nouvelle société, baptisée Bakkt, « est destinée à permettre aux consommateurs et aux institutions d’acheter, vendre, conserver et dépenser facilement des actifs digitaux », explique-t-elle.


ICE, maison-mère de la célèbre bourse de Wall Street NYSE, apporterait ainsi sa légitimité aux devises virtuelles et aux services utilisant la technologie de la blockchain, encore régulièrement décriées pour leur immaturité, leur opacité et leur volatilité.


Bakkt « est conçu de façon à servir de rampe d’accélération pour la participation des institutions, des commerçants et des consommateurs dans les actifs digitaux en promouvant une plus grande efficacité, sécurité et utilité », a souligné sa directrice, Kelly Loeffler, citée dans le communiqué.


« En tant que premier partenaire commercial d’ampleur, Starbucks va jouer un rôle essentiel dans le développement d’applications pratiques, sures et réglementées pour que les consommateurs puissent échanger leurs actifs digitaux en dollar à Starbucks », a relevé Maria Smith, responsable des partenariats et des moyens de paiements pour la chaîne d’établissements spécialisée dans le café.


Bakkt reposera sur des technologies développées par le géant des logiciels Microsoft pour créer un écosystème « ouvert, régulé et mondial » afin d’échanger et d’utiliser les cryptomonnaies.


La nouvelle société sera dans un premier temps dédiée au courtage du bitcoin et à sa conversion en devises réelles comme le dollar ou l’euro.


« En apportant des infrastructures régulées et connectées à l’utilisation d’actifs digitaux par les institutions et les consommateurs, nous ambitionnons d’apporter de la légitimité dans cette classe d’actifs au niveau mondial », a commenté le PDG d’ICE, Jeffrey Sprecher, cité dans le communiqué.


S’il reçoit le feu vert des autorités, le groupe prévoit notamment de lancer des contrats à terme sur le bitcoin en novembre.


La plate-forme boursière américaine Chicago board options exchange (Cboe) a été la première fin 2017 à lancer de tels produits financiers.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Nouveau tour de vis des régulateurs américains sur les cryptos

11/09/2018 | AFP

Le gendarme de la Bourse a infligé des amendes à un gestionnaire du fonds spéculatif et à un « supermarché des ICO ».

Les brèves techno du lundi

13/08/2018 | lesaffaires.com

Voici une petite sélection d'actus technologiques à (re)découvrir.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.